Édition du 20 octobre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

La CSN joint sa voix aux médecins québécois pour un régime public de santé

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) joint sa voix et appuie la déclaration de Montréal des médecins québécois pour un régime public de santé. « Le privé n’est pas la solution pour régler les problèmes d’accessibilité. La CSN favorise la mise en place de solutions publiques qui sont beaucoup moins coûteuses et plus équitables », souligne la présidente de la CSN, Claudette Carbonneau.

La leader syndicale rappelle que les deux plus grandes organisations syndicales québécoises, la CSN et la FTQ, ont offert toute leur collaboration à l’ancien ministre de la Santé et des Services sociaux, Philippe Couillard, en vue de mettre en place un grand chantier sur la réorganisation du travail dans les établissements de santé public québécois ; un des maillons essentiels pour garantir plus d’efficience dans la dispensation de soins de santé.

La CSN mène depuis plus d’un an une campagne d’information et de sensibilisation pour contrer une privatisation accrue du système de santé québécois. La centrale syndicale est inquiète de la brèche créée par Philippe Couillard, qui a autorisé le recours à l’assurance privée pour les chirurgies de la cataracte, du genou et de la hanche, en réponse au jugement de la Cour suprême dans l’affaire Chaoulli.

Manque d’éthique

« La décision de l’ancien ministre de joindre une des plus importantes firmes d’investissement privé en santé au pays constitue un manque d’éthique fondamental. Une personnalité publique qui a occupé des fonctions aussi importantes, aurait dû exercer un devoir de réserve », de poursuivre la présidente de la CSN.

« Cette décision nous en dit long sur l’ambiguïté du discours d’un ministre qui affirmait d’un côté son allégeance au système de santé public et universel, mais de l’autre déverrouillait toutes les portes pour accroître la part du financement privé en santé. »

« Après avoir tout mis en place pour faciliter la vie des investisseurs privés, l’ancien ministre offre un plateau d’argent à l’entreprise à laquelle il s’associe », dénonce avec vigueur Claudette Carbonneau.

La CSN appelle le gouvernement à plus d’éthique et réitère son offre de collaboration au nouveau ministre de la Santé et des Services sociaux, le Dr Yves Bolduc, en vue de trouver des solutions publiques. La centrale syndicale ajoute sa signature à la « Déclaration de Montréal », initiée par une trentaine de personnalités du monde médical et le regroupement des médecins québécois pour un régime public. La CSN invite tous ses membres et la population en général à adhérer à cette déclaration au www.mqrp.qc.ca.

La Confédération des syndicats nationaux compte plus de 300 000 travailleuses et travailleurs de tous les types de milieux de travail, tant dans le secteur privé que dans le secteur public.


Source : CSN - 18 mai 2008

Mots-clés : Communiqués

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...