Édition du 27 septembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

La FTQ Côte-Nord condamne les propos de Gilles Blouin, ancien cadre à l'Aluminerie Alouette

SEPT-ÎLES, QC, le 3 juin 2022 - La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) de la Côte-Nord est indignée des propos tenus par l’ancien vice-président aux ressources humaines de l’Aluminerie Alouette de Sept-Îles, Gilles Blouin, qui a fièrement déclaré en entrevue à TVA Côte-Nord « on a combattu le cancer social pendant de nombreuses années », en parlant des tentatives de syndicalisation de l’usine. Il faut vraiment être imbu de soi-même pour affirmer de telles âneries.

« Dire de pareilles sottises dénote un manque total de compréhension du rôle que les organisations syndicales jouent dans la société québécoise et révèle au grand jour la doctrine antisyndicale de l’entreprise depuis toujours. Le cancer est une terrible maladie, beaucoup de personnes qui nous sont chères combattent un cancer, certaines n’y ont pas survécu. C’est honteux et blessant de comparer le cancer au mouvement ouvrier » affirme le conseiller régional de la FTQ, Pascal Langlois.

Les syndicats ont toujours eu un effet de levier positif pour la société. « Tout le monde à Sept-Îles, les travailleuses et travailleurs, ainsi que les syndicats, ont eux aussi œuvré et milité pour la venue d’Aluminerie Alouette ici. Quelques hommes d’affaires et politiciens n’ont pas l’exclusivité de la réalisation de ce projet, mais bien toute la région, ne l’oublions pas », ajoute le représentant régional de la FTQ.

De plus, les travailleuses et travailleurs syndiqués d’ici dépensent leurs salaires ici, comme la majorité des gens. Nous avons contribué et contribuons toujours à notre économie locale, car nous habitons ici et nous avons à cœur le développement économique de notre région, de notre ville.

« Avec un taux de syndicalisation de 48 % sur la Côte-Nord, l’ancien cadre d’Alouette vient de dire à beaucoup de travailleuses et de travailleurs qu’ils ne sont qu’une maladie que l’on doit éradiquer. J’ose espérer que cette manière archaïque de voir les syndicats n’a plus sa place au sein des entreprises du Québec. La bonne nouvelle c’est que monsieur Blouin est à la retraite », poursuit Pascal Langlois.

« La direction de l’Aluminerie Alouette doit dénoncer et condamner les propos tenus par son ancien cadre. Aluminerie Alouette est une entreprise importante à Sept-Îles et elle doit œuvrer à la paix sociale et démontrer qu’elle ne voit pas la moitié des travailleuses et travailleurs d’ici comme un "cancer social" » conclut le représentant régional.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...