Édition du 26 octobre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

La STL force la grève des chauffeurs et chauffeuses d'autobus

LAVAL, QC, le 27 sept. 2021 - La STL prend en otage sa clientèle lavalloise en refusant de négocier avec le Syndicat des chauffeurs d’autobus de la Société de transport de Laval (SCFP 5959) au point où celui-ci qui s’efforce d’être partenaire de l’employeur dans ses objectifs de productivité se voit maintenant obligé d’envisager la grève.

« Le manque de sérieux de la part de l’employeur à la table de négociation est irresponsable. Malheureusement, c’est tout à fait à l’image de la direction de la STL qui par sa mauvaise gestion est en train de mettre en péril le service de transport des citoyens et citoyennes de Laval. Nous ne voulons pas la grève, mais nous la ferons pour assurer le développement durable de la ville », d’expliquer Patrick Lafleur, président du SCFP 5959.

Pour ces mêmes raisons, le syndicat a lancé une campagne de sensibilisation sur l’importance de la mobilité collective à Laval avec le slogan « Mobilisés pour la mobilité ! »

La partie syndicale, qui a en main un mandat de grève voté à 99 % par ses membres en janvier 2021, se heurte à la fermeture de la STL face à ses revendications, et ce, malgré plusieurs concessions faites par celle-ci.

« Nous avions réalisé à ce jour des avancées considérables en matière de productivité permettant, à la STL de réinvestir dans le service offert aux citoyens. Les représentants syndicaux et les chauffeurs tiennent à rappeler à M. Guy Picard, directeur général de la STL, sa promesse à l’effet de réinjecter les économies dans les conditions de travail », de dénoncer le président.

Campagne électorale municipale

Le syndicat s’immisce ainsi dans la campagne électorale municipale. Des représentants syndicaux ont rencontré plusieurs personnes candidates en lice pour les postes à la mairie et de conseillères et conseillers municipaux afin de les sensibiliser au fait que la STL entrave le processus de négociation.

« En 2021, le transport en commun devrait être un dossier d’une importance capitale pour toutes villes de la taille de Laval. Il n’y a pas de relance économique verte s’il n’y a pas de transport public », de conclure Patrick Lafleur.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...