Édition du 12 novembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Le Syndicat des chauffeurs met en demeure la présidente du c. a. du RTL (SCFP)

LONGUEUIL, QC, le 15 déc. 2014 - Le Syndicat des chauffeurs d’autobus du Réseau de transport de Longueuil (RTL) a fait parvenir jeudi dernier une mise en demeure à la présidente du conseil d’administration de la société de transport. Il réclame ainsi qu’elle cesse toute pratique discriminatoire à l’endroit de certains citoyens de Longueuil qui sont également des chauffeurs d’autobus du RTL.

L’événement déclencheur remonte à la dernière séance publique du conseil d’administration le mercredi 3 décembre dernier. Plusieurs caméras avaient été préalablement installées à l’intérieur et à l’extérieur de l’édifice du RTL. De plus, des policiers et des agents de sécurité étaient déployés pour l’occasion. Ces derniers ont interdit à plusieurs chauffeurs d’autobus d’assister à la séance.

Pour la présidente du syndicat, rien ne justifiait pareilles mesures, qu’elle associe à de la discrimination et de l’abus de pouvoir.

« De toute évidence, des membres du conseil d’administration ont exercé des représailles pour notre manifestation lors de l’assemblée publique précédente du 6 novembre. Cette manifestation était parfaitement légitime même si certains ne l’ont pas trouvée à leur goût. En tout cas, les citoyens de Longueuil ont le droit d’assister aux séances publiques du conseil d’administration. Ça n’a aucun sens de refuser l’accès à certains simplement parce qu’ils sont chauffeurs d’autobus », a dénoncé Sylvie Champagne, présidente du syndicat.

Plusieurs fois en 2014, le Syndicat des chauffeurs du RTL a adressé publiquement des questions à la mairesse de Longueuil au sujet du projet de loi 3 sur les régimes de retraite. Celle-ci leur répondait de s’adresser plutôt à la présidente du conseil d’administration du RTL, ce qu’ils ont fait. N’obtenant pas davantage de réponses à leurs questions, ils ont organisé la manifestation du 6 novembre.

« L’application du projet de loi 3 va amputer de façon très importante les chèques de paye des chauffeurs. Jusqu’à maintenant, tant au conseil d’administration qu’à la mairie, on nous a refusé tout dialogue sur cette question. À la place, les chauffeurs se sont fait bâillonner pendant que le ministre Moreau et le gouvernement libéral nous faisaient une ’job de bras’ », a conclu Sylvie Champagne.

Le Syndicat des chauffeurs d’autobus du RTL est la section locale 3333 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP). Il compte environ 750 membres.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...