Édition du 31 mars 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Services publics

« Le nouveau gouvernement du Québec doit remplumer le MTQ » -Richard Perron, président SPGQ

QUÉBEC, le 16 avril 2014 - « Maintenant que la commission Charbonneau le dit, va-t-on finalement écouter ce que l’on répète depuis trop longtemps ? Il faut redonner au ministère des Transports du Québec son expertise. Le nouveau gouvernement du Québec devra, dès son arrivée, redonner au MTQ les ressources humaines suffisantes et impartiales nécessaires pour effectuer la construction et la réfection de notre réseau routier en toute transparence et professionnalisme, avec comme premier objectif le contrôle de la qualité et des prix. »

Telle est la demande qu’a exprimée aujourd’hui, le président du Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec, M. Richard Perron, alors que les députés ministériels seront assermentés demain et qu’il y a eu d’autres révélations faites hier à la Commission Charbonneau dénonçant l’importante perte d’expertise à ce ministère, au fil des ans.

« Nous réaffirmons aujourd’hui que le gouvernement dirigé par monsieur Couillard, qui a promis un gouvernement responsable, intègre et transparent, corrige rapidement ce qui s’est avéré être une aberration pour le Québec et les contribuables, soit la perte d’une expertise dans le secteur public au détriment d’entreprises qui n’avaient pas nécessairement à coeur les intérêts supérieurs du Québec », de déclarer monsieur Perron.

Pour appuyer ses dires, le président du SPGQ a réitéré des données, fort éloquentes, qui ont été publiées devant la Commission Charbonneau. Ainsi, selon les experts interrogés, les contrats octroyés aux firmes de génie ont connu une hausse spectaculaire de 515 % entre 2003-2004 et 2011-2012, alors que les contrats de construction, eux, ont bondi de 584 % durant cette même période. Pendant ce temps, on a réduit les effectifs du ministère des Transports de sorte que celui-ci n’a plus les moyens d’assurer un contrôle efficace de tous ces travaux réalisés à grands frais pour le Trésor public.

Selon monsieur Perron, les faits démontrent que le Québec doit réviser ses façons de faire au ministère des Transports et partout dans l’appareil gouvernemental. « Il faut que notre fonction publique redevienne la gardienne de l’intérêt public et que les ministères et organismes gouvernementaux cessent de recourir abusivement à la sous-traitance, comme cela se fait depuis trop longtemps déjà », de conclure Richard Perron.

Sur le même thème : Services publics

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...