Édition du 24 janvier 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

COP15

Les causes sous-jacentes du déclin de la nature

Transformer notre société pour le vivant.

Jusqu’ici, la communauté internationale a surtout cherché à réparer les impacts visibles du déclin de la nature. Nous devons désormais agir sur les facteurs politiques, économiques et sociaux qui poussent nos sociétés à surexploiter la nature et à causer sa perte.

Ces causes sous-jacentes incluent :

 L’expansion du commerce international et les modes de production

 L’extraction et la transformation des ressources, souvent loin de leur lieu de consommation

 L’augmentation de la population et de la consommation par habitant

 L’innovation technologique, qui contribue dans certains cas à augmenter les dommages causés à la nature

 Les enjeux de gouvernance et de responsabilité, du niveau local jusqu’à mondial

À l’international

Pêches : La pêche intensive et commerciale a des impacts majeurs sur les stocks de poissons

Agriculture : Des forêts tropicales en Amazonie et à Bornéo sont détruites pour faire de la place à des cultures commerciales destinées à l’exportation

Population : La population humaine a plus que doublé au cours des 50 dernières années (1)

Croissance : La croissance économique mondiale a presque quadruplé (2)

Au Québec et au Canada

Consommation : La consommation de matière par habitant au Canada est une des plus élevée au monde, 35 tonnes par an doivent être extraites ici ou ailleurs, contre 19 en Europe, 22 en Chine et 12,5 à l’échelle mondiale (3).

Commerce : L’augmentation du trafic maritime dans le Saint-Laurent, liée à l’expansion continue du commerce international, a un impact dramatique sur les espèces menacées.

Innovation technologique : Le boom minier lié à l’électrification de l’économie dans le sud-ouest du Québec est une menace pour la protection de nos milieux naturels.

Gouvernance : Le lobby forestier a un poids démesuré et empêche la création d’aires protégées et le rétablissement d’espèces menacées comme le caribou au Québec.

Les solutions

Aujourd’hui, nous devons changer notre rapport au vivant. Nous devons opérer des transformations majeures dans toutes les sphères de nos sociétés : au niveau social, économique, culturel, technologique et institutionnel.

La protection de la nature doit être intégrée comme une valeur fondamentale de ce changement systémique.

Notes

1) https://ipbes.net/news/Media-Release-Global-Assessment-Fr

2) https://zenodo.org/record/5906976#.Y2VjZ4LMIjR

3) https://www.materialflows.net/

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...