Édition du 21 mai 2024

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Retraites

Les groupes de femmes exclus des consultations publiques à propos du Régime des rentes du Québec

MONTRÉAL, le 15 févr. 2023 - Le G13, un collectif composé de 19 groupes et regroupements nationaux féministes, critique le refus du gouvernement de leur accorder une audience dans le cadre des consultations publiques sur le Régime des rentes du Québec (RRQ).

Le G13 déplore le fait qu’aucun groupe communautaire de femmes ni groupe représentant des communautés culturelles, des autochtones ou des personnes handicapées n’ait été invité à soumettre un mémoire et à comparaître devant la Commission des finances publiques. « Se voir refuser une audience est outrageant, s’insurge Valérie Létourneau, co-porte-parole du G13 et coordonnatrice générale de Relais-Femmes, surtout considérant que nous sommes les seules à avoir proposé une analyse différenciée selon les sexes (ADS) dans notre mémoire ».

Selon les mots du ministre Éric Girard, l’objectif de la consultation actuelle est de « répondre encore mieux aux besoins des Québécoises et des Québécois ». C’est en ce sens que le G13, appuyé par le Régime de retraite des groupes communautaires et de femmes et par l’Association féministe d’éducation et d’action sociale (Afeas), signent leur mémoire intitulé Assurer que le régime de rentes du Québec réponde aux besoins de toutes les Québécoises et tous les Québécois, particulièrement ceux des femmes, des personnes racisées et de celles issues de l’immigration.

« En 2019, le revenu des femmes de 65 ans et plus ne représentait que 70 % de celui des hommes. Nous demandons au gouvernement de ne pas hausser l’âge d’admissibilité à la retraite, mais plutôt d’augmenter le supplément à la retraite lorsqu’une personne retourne au travail après avoir demandé sa rente de retraite afin d’harmoniser cet élément avec celui en vigueur dans le reste du Canada », explique Ruth Rose, rédactrice du mémoire et professeure associée en sciences économiques à l’Université du Québec à Montréal.

« Le mouvement féministe revendique une reconnaissance réelle du travail non-rémunéré des femmes dans le RRQ. Spécifiquement, nous demandons que l’on remplace le droit actuel d’exclure les années à faible cotisation en raison de la charge d’un enfant de moins de sept ans par un crédit égal à 60 % du Maximum des gains admissibles (MGA) de l’année, explique Sylvie Lévesque, co-porte-parole du G13 et directrice générale de la Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec. Le gouvernement propose un tel crédit mais nous craignons que sa façon de l’opérationnaliser représente un recul pour les femmes. Ce genre de crédit devrait aussi être accordé pour le travail de proche aidance ».

« Les femmes sont plus susceptibles d’être appauvries ou en situation de vulnérabilité à la retraite et c’est encore plus vrai pour les femmes immigrantes ou racisées, celles qui sont en situation d’handicap ou qui ont été monoparentales, renchérit madame Letourneau, d’où l’importance d’appliquer l’ADS à la Régie des rentes ! ».

G13

Qui sommes-nous ?

Le Groupe des 13, créé il y a 35 ans, est une table de concertation qui réunit à présent plus de 20 groupes et regroupements provinciaux qui œuvrent à la défense des droits des femmes résidant au Québec, souvent parmi les plus vulnérables.

Le Groupe des 13 détient une solide expertise en matière de soutien aux femmes, de défense de l’égalité et de la justice, de lutte contre les violences dont elles font l’objet. Ce regroupement national défend les droits de toutes les femmes résidant au Québec et vient en aide particulièrement aux femmes marginalisées du fait de leur diversité sexuelle, race, handicap, de leur situation d’immigrante ou de famille monoparentale et recomposée. Il traite de nombreuses autres questions relatives à la santé des femmes -incluant la santé sexuelle et reproductive- et liées aux victimes d’agression, dont la situation des femmes autochtones disparues ou assassinées.

Fort du soutien actif de ses membres, le Groupe des 13 sert de porte-voix pour l’ensemble de ces réalités multiples et œuvre aussi bien à l’échelle provinciale que régionale, en véhiculant la prise de positions communes

Les membres du Groupe des 13

Alliance des maisons d’hébergement de 2e étape pour femmes et enfants victimes de violence conjugale

Concertation des luttes contre l’exploitation sexuelle (CLES)

Centre de documentation sur l’éducation des adultes et la condition féminine (CDEACF)

Conseil d’intervention pour l’accès des femmes au travail (CIAFT)

Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec (FAFMRQ)

Fédération des femmes du Québec (FFQ)

Fédération des maisons d’hébergement pour femmes (FMHF)

Fédération du Québec pour le planning des naissances (FQPN)

Femmes autochtones au Québec (FAQ)

L’R des centres de femmes du Québec

Réseau d’action des femmes handicapées (DAWN-RAFH) Canada

Réseau d’action pour l’égalité des femmes immigrées et racisées du Québec (RAFIQ)

Regroupement Naissance-Renaissance

Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale (RMFVVC)

Regroupement québécois des CALACS (centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel)

Relais-femmes

Réseau d’action pour la santé des femmes

Réseau des lesbiennes du Québec (RLQ) - Femmes de la diversité sexuelle

Réseau des tables régionales de groupes de femmes du Québec

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Retraites

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...