Édition du 3 décembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Québec

Modifications au Programme de l’expérience québécoise : "45 % de notre population étudiante provient de l’étranger"

Les profs du Cégep de Matane demandent un moratoire

Le Syndicat des enseignants et enseignantes du Cégep de Matane (SEECM-CSQ) dénonce les impacts des modifications apportées au Programme de l’expérience québécoise (PEQ) et demande un moratoire sur le projet ainsi qu’une clause de droits acquis.

« Nous sommes particulièrement inquiets, puisque 45 % de notre population étudiante provient de l’étranger. Pour les jeunes actuellement inscrits dans nos programmes, il nous apparaît inconcevable que les règles du jeu changent en cour de route. Les étudiantes et étudiants qui proviennent de partout dans le monde sont une richesse pour notre communauté », de déclarer Yannick Malouin, 2e vice-président du SEECM-CSQ.

La population étudiante internationale, une richesse pour les cégeps de région Institué en 2010, le Programme de l’expérience québécoise (PEQ) est l’une des portes d’entrée au Québec offerte par le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI).

Il permet à une étudiante ou un étranger diplômé d’obtenir un Certificat de sélection du Québec (CSQ) si cette personne souhaite demeurer en sol québécois après ses études. Le 12 juillet 2019, le MIFI a suspendu le PEQ, en annonçant vouloir y resserrer l’accès. Le programme révisé, en vigueur depuis le 1er novembre dernier, vient modifier passablement les modalités d’accès au marché du travail. Afin d’arrimer les admissions au PEQ avec les besoins actuels du marché du travail, le MIFI restreint l’accès au Programme à une liste de programmes d’études ciblés alors qu’auparavant aucune restriction n’existait à ce niveau.

« Le tout nous apparaît paradoxal ; alors qu’on nuit au recrutement à l’international, le dernier Régime budgétaire et financier des cégeps a octroyé 3,8 M$ aux établissements collégiaux pour faciliter leurs efforts en la matière », d’ajouter Yannick Malouin.

Programmes concernés au Cégep de Matane

Actuellement, le Cégep de Matane accueille des étudiantes et des étudiants étrangers dans les programmes suivants :

 Aménagement et urbanisme (18 %)

 Animation 3D (40 %)

 Électronique (55 %)

 Informatique (57 %)

 Multimédia (66 %)

 Photographie (63 %)

 Soins infirmiers (17 %)

 Tourisme (68 %)

Parmi ceux-ci, les programmes d’études en aménagement et urbanisme, tourisme, animation 3D et photographie sont exclus du nouveau PEQ.

Profil du Syndicat des enseignants et des enseignantes du Cégep de Matane
Le Syndicat des enseignants et des enseignantes du Cégep de Matane (SEECM) représente et protège les intérêts de l’ensemble du personnel enseignant du Cégep de Matane, incluant les enseignantes et les enseignants du Groupe Collegia — Matane ainsi que certaines enseignantes et enseignants du Campus ADN et du Centre matapédien d’études collégiales (CMÉC), soit près de 160 enseignantes et enseignants de cégep. Il est affilié à la Fédération des enseignantes et enseignants de cégep (FEC-CSQ) et à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Québec

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...