Édition du 22 juin 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Négociations du secteur public

Négociation nationale - Les enseignantes et les enseignants du Syndicat de l'enseignement de la Pointe-de-l'Île (SEPÎ) se prononcent en faveur de la grève générale illimitée

MONTRÉAL, le 11 mars 2021 - Réunies au sein d’une instance virtuelle, crise sanitaire oblige, les personnes membres du Syndicat de l’enseignement de la Pointe-de-l’Île (SEPÎ) se sont prononcées à plus de 80 % en faveur d’un mandat de grève générale illimitée pouvant être déclenchée à compter du 31 mai prochain.

Avec une convention collective échue depuis près d’un an, le recours à ce moyen de pression s’explique en grande partie par le fait que la partie patronale reste fermement campée sur ses positions malgré de nombreuses rencontres de négociation.

Les enseignantes et les enseignants de l’est de la métropole souhaitent donc que cet ultimatum lancé au gouvernement provoque le déblocage nécessaire aux tables de négociation pour en venir à une entente satisfaisante.

Les enseignantes et les enseignants du SEPÎ font donc maintenant partie des quatre syndicats affiliés à la Fédération autonome de l’enseignement (FAE), avec leurs collègues de la Haute-Yamaska, de l’Outaouais et ceux de la région de Québec, à s’être positionnés favorablement face à ce mandat de grève.

Les cinq autres syndicats affiliés doivent se prononcer au cours des prochains jours.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Négociations du secteur public

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...