Édition du 7 décembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Rio+20

Pas d’accalmie pour Jean Charest à Rio

Rio de Janeiro, 20 juin 2012 – Plus de 200 personnes ont manifesté ce matin devant l’hôtel de Copacabana où loge Jean Charest, premier ministre du Québec, en appui à la lutte étudiante québécoise et contre le loi 78. La manifestation est organisée conjointement par la Coalition large de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE) et de l’Association nationale étudiante indépendante (ANEL) de Brésil en marge du Sommet des peuples de Rio+20 pour la justice sociale et environnementale.

Les étudiant-e-s du Québec et du Brésil mènent actuellement des luttes importantes pour l’accès à une éducation publique et de qualité. « Nous sommes ici pour rappeler à Jean Charest que le développement durable passe par l’accès à l’éducation, un environnement sain et le respect des droits fondamentaux comme le droit à l’association et à la manifestation » indique Rushdia Mehreen, déléguée de la CLASSE au Sommet des peuples. « Jean Charest doit se rendre compte que, peu importe où il ira dans le monde, nous et nos allié-e-s n’auront de cesse de lui rappeler qu’il n’a pas à parader à l’international alors qu’il saccage nos droits fondamentaux au Québec ! » poursuit Mme. Mehreen.

M. Charest a invité la société civile québécoise à des rencontres au déjeuner pour entendre leurs revendications. « Je refuse catégoriquement de faire le jeu de M. Charest. Nous savons très bien que ces rencontres bidons ne servent qu’à donner bonne figure à M. Charest, d’une part au Québec en vue d’éventuelles élections et d’autre part à l’étranger devant la communauté internationale. Si M. Charest est sincère, qu’il entende la population québécoise au Québec et qu’il cesse de mépriser les étudiant-es. » ajoute Michèle St-Denis enseignante et militante au réseau Professeur-es contre la hausse des frais de scolarité.

La CLASSE est présente au Sommet des peuples de Rio+20 pour appuyer la société civile internationale dans l’élaboration d’une déclaration et d’un plan d’action global visant à dépasser un système économique qui a provoqué une crise écologique sans précédent et une crise économique qui perdure. Une manifestation où sont attendues plus de 300 000 personnes se déroulera dans le centre-ville de Rio de Janeiro en après-midi. Les organisations québécoises qui participent au Sommet des peuples veulent ainsi dénoncer les reculs sociaux et environnementaux qui découleront vraisemblablement de l’accord de la Conférence officielle.

Une conférence de presse réunissant la société civile québécoise au Sommet des peuples de Rio+20, incluant la CLASSE, aura lieu jeudi matin pour faire le point sur les positions québécoise et canadienne au Sommet officiel.

CLASSE

Coalition Large de l’ASSÉ, 2012

Sur le même thème : Rio+20

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...