Édition du 29 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Amérique latine

Pérou - Journée internationale contre la corruption

Il y a un an j’ignorais l’existence de cette journée promulguée par les Nations Unies à la fin des années quatre-vingt-dix. J’imagine que beaucoup d’entre vous ne la savent toujours pas. Il a fallu que je me retrouve au Pérou pour l’apprendre. Le neuf (9) décembre est la journée internationale contre la corruption !!

Cette journée est soulignée au Pérou. Le gouvernement péruvien a adopté il y a quelques années une loi anti-corruption. Les groupes communautaires s’en sont saisie et en font la promotion. Ainsi, le 9 décembre dernier à Cuxco, certaines de ces organisations se sont installées dans un des grands parcs de la ville, avec des tables d’information, des dépliants, des amuseurs publics et de courtes pièces de théâtre illustrant des situations présentées comme les plus courantes. L’objectif de la journée d’action était double : 1- informer la population sur les droits que lui donne la loi anti-corruption et ce qu’elle prohibe, 2- encourager la dénonciation des actes de corruption, expliquer comment procéder pour le faire et pour demander réparation.

L’accent était mis sur la corruption impliquant les fonctionnaires, sur le népotisme. On dénonçait la pratique de certains fonctionnaires qui exigent des paiements de la part des citoyenNEs alors que le service est payé par l’État de même que celui ou celle qui le dispense. Une organisation nationale distribuait un dépliant contenant le texte des articles les plus pertinents. Le public était invité à divulguer des situations vécues ; il y a eu un bon nombre de participantEs. Après le jeu, des intervenantEs expliquaient comment la scène illustrait un acte de corruption et donnait l’information sur la loi et les démarches à faire pour dénoncer et demander réparation avec un certain matériel pour procéder. Le slogan de la journée était : « YO NO ME CALLO » !
(Je ne me tais pas !) Le public était aussi invité à écrire un message sur une grande banderole posée sur le sol.

Conclusion,

Il s’agissait d’une journée (10hres à 16hres) d’éducation populaire ouverte à toute la population. Nous ne voyons pas souvent ce genre d’action ici ..…

Avec le niveau de corruption dont nous sommes affligéEs, même si elle n’est pas nécessairement de même nature, il faudrait peut-être penser à joindre le bateau et à exiger une loi anti-corruption très large qui couvrirait la majorité des aspects de cette dégoûtante pratique.

Je partage avec vous des photos que j’ai faites sur place.

Alexandra Cyr

Retraitée. Ex-intervenante sociale principalement en milieu hospitalier et psychiatrie. Ex-militante syndicale, (CSN). Ex militante M.L. Actuellement : membre de Q.S., des Amis du Monde diplomatique (groupe de Montréal), animatrice avec Lire et faire lire, participante à l’établissement d’une coop. d’habitation inter-générationnelle dans Rosemont-Petite-Patrie à Montréal. Membre de la Banque d’échange communautaire de services (BECS) à Montréal.

Sur le même thème : Amérique latine

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...