Édition du 26 octobre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

Projet Ray-Mont Logistiques - Québec solidaire et Mobilisation 6600 réclament une étude d'impact

MONTRÉAL, le 18 sept. 2021 - En marge de la manifestation du groupe Mobilisation 6600 contre le projet de Ray-Mont Logistiques, qui s’est déroulée aujourd’hui dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, le porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, et le député d’Hochelaga-Maisonneuve, Alexandre Leduc, ont mis en garde le ministre Benoît Charette : la CAQ ne peut laisser la plus grande plateforme de transbordement en Amérique du Nord s’installer à quelques pas d’un quartier résidentiel sans exiger une étude d’impact environnemental rigoureuse.

Le projet de plateforme de transbordement de marchandises de Ray-Mont Logistiques prévoit une activité 24 heures sur 24, sept jours sur sept, ce qui inclurait le passage de 1000 camions et de 100 wagons par jour, ainsi que l’entreposage de 10 000 conteneurs, et ce, à moins de 150 mètres de logements et d’un CHSLD du quartier. Pour les citoyens de Mobilisation 6600, un regroupement non partisan, ce projet est inacceptable.

« Ray-Mont Logistiques a profité d’une faille pour développer un projet industrialo-portuaire qui ne rencontre aucune acceptabilité sociale, ni chez les citoyen-nes, ni chez les élu-es. Le propriétaire de l’entreprise reconnaît lui-même que son projet générera bruits, poussière, pollution lumineuse, vibrations, vermines ainsi que la destruction d’espaces naturels, autant de nuisances qui auront un impact considérable sur la santé et l’environnement des gens du quartier. Déjà, les travaux de réhabilitation qui ont cours sur le terrain sont extrêmement dérangeants. Nous relançons notre appel aux différents paliers de gouvernement afin qu’ils étudient sérieusement la possibilité de racheter le terrain ou d’exproprier le promoteur », a déclaré Anaïs Houde, une porte-parole du mouvement.

« Ce projet ne répond à aucun besoin dans le quartier et aucune étude d’impact n’a été réalisée. Les gens de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve sont-ils des citoyens de seconde zone pour se voir imposer un projet colossal dont ils subiront les inconvénients, mais dont ils ne retireront aucun avantage ? » s’est questionnée Cassandre Charbonneau-Jobin, une autre porte-parole du regroupement.

Le député d’Hochelaga-Maisonneuve Alexandre Leduc, qui a déposé cette semaine à l’Assemblée nationale une pétition de plus de 8000 signatures lancée à l’initiative du groupe Mobilisation 6600, plaide pour sa part que le projet de Ray-Mont Logistiques doit être scruté à la loupe par le gouvernement du Québec.

« On veut des projets de développement économique pour l’Est de Montréal, mais pas à n’importe quel prix. Déjà à l’heure actuelle, le quartier d’Hochelaga-Maisonneuve affiche des indices alarmants en termes d’îlots de chaleur. Si le projet de Ray-Mont Logistiques va de l’avant, on expose la population du quartier à la création d’un immense îlot de chaleur supplémentaire et à la destruction de milieux naturels alors qu’ils sont déjà rares dans le secteur. Le ministre de l’Environnement doit jouer son rôle de chien de garde et commander dès maintenant une étude d’impact environnemental pour évaluer les conséquences du projet sur la qualité de vie des familles aux alentours », a souligné Alexandre Leduc.

Un projet indigne du 21e siècle

Le porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, a également rappelé lors de la manifestation que le projet de Ray-Mont Logistiques n’est pas compatible avec les défis économiques et environnementaux du 21e siècle.

« Construire d’immenses chantiers industriels à quelque pas de quartiers résidentiels et d’un CHSLD, ce n’est pas digne du 21e siècle. Si on veut léguer des quartiers en santé et des habitats à échelle humaine aux générations futures, on ne peut pas accepter le projet de Ray-Mont Logistiques tel qu’il nous est présenté aujourd’hui. Les citoyens et les citoyennes d’Hochelaga-Maisonneuve peuvent compter sur Québec solidaire pour faire pression sur le gouvernement de la CAQ : on ne laissera aucun promoteur hypothéquer leur santé et leur qualité de vie au nom d’une vision passéiste de l’économie », a conclu M. Nadeau-Dubois.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...