Édition du 13 avril 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Luttes étudiantes

Le gouvernement Charest dérape

Québec solidaire – Capitale-Nationale dénonce le recours à une loi spéciale pour tenter d’arrêter la lutte étudiante

Le 17 mai 2012 Québec – « Nous sommes outréEs d’assister à la stratégie odieuse du gouvernement Charest pour tenter de mettre fin à la lutte et à la mobilisation sans précédent des étudiantes et des étudiants du Québec en annonçant le dépôt d’un projet de loi spéciale.

Il s’agit d’une nouvelle provocation qui ne peut conduire qu’à de la colère et des affrontements », a déclaré Serge Roy, co-porte-parole de Québec solidaire Capitale-Nationale. Monique Voisine, également co-porte-parole, affirme que « ce gouvernement est totalement incompétent pour solutionner l’une des plus graves crises sociales qu’ait connu le Québec. Il s’est employé à tromper la population et à se moquer des étudiantes et des étudiants en faisant des annonces qui ne touchaient aucunement aux revendications du mouvement étudiant. »

Après avoir laissé croire aux représentantEs des organisations étudiantes qu’il serait possible de poursuivre les discussions à la suite de la démission de la ministre de l’Éducation, Line Beauchamp, sa remplaçante, Michèle Courchesne a affirmé que les leaders étudiants avaient durci leurs positions. Une affirmation mensongère puisque toutes les organisations étudiantes ont affirmé être disposées à trouver une solution pour sortir de la crise. La rencontre du mardi 15 mai n’aura consisté qu’en une manoeuvre hypocrite pour aller de l’avant avec la stratégie de répressions, de mépris et de trahison à l’égard des étudiantes et des étudiants qui mènent une lutte exemplaire. Québec solidaire – Capitale-Nationale estime que le gouvernement Charest s’est engagé dans un nouveau dérapage destructif et porteur de tensions extrêmes au sein de la société québécoise.

Tout au long de la mobilisation étudiante ce gouvernement s’est déshonoré en jetant de l’huile sur le feu, en conseillant d’avoir recours aux tribunaux pour briser le mouvement démocratique des étudiantes et des étudiants, en favorisant et en défendant la répression policière atteignant parfois une brutalité inacceptable dans une société démocratique. De plus, il s’est discrédité en bafouant les règles les plus élémentaires de résolutions des conflits par son refus de toute discussion franche et ouverte sur l’enjeu principal de la lutte étudiante, à savoir la hausse des droits de scolarité.

Québec solidaire – Capitale-Nationale exhorte les étudiantes et les étudiants à poursuivre sans relâche leur lutte légitime et juste de manière pacifique. Monique Voisine et Serge Roy appellent la population en général à écouter les revendications portées par cette lutte et à soutenir les étudiantes et les étudiants qui ont prouvé par leur engagement leur choix pour une société dans laquelle l’éducation est non seulement un droit pour chaque individu, mais aussi outil collectif essentiel pour assurer un avenir prometteur pour le peuple québécois.

Sur le même thème : Luttes étudiantes

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...