Édition du 23 novembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Répression

Rassemblement de la communauté chilienne

Montréal, le 23 octobre 2019. La communauté chilienne à Montréal organise un rassemblement devant le consulat pour manifester leur indignation face à l’état d’urgence et la vague de répression au Chili.

Depuis le 20 octobre, la communauté chilienne a organisé deux manifestations à Montréal afin de dénoncer la violence et la répression de forces militaires et policières face aux manifestations qui ont eu lieu partout au pays depuis la semaine passée. Un troisième rassemblement aura lieu ce mercredi 23 octobre devant le consulat à 17h00 ayant comme but de continuer à exprimer leur solidarité et rendre visibles les crimes commis par l’État chilien qui ne sont pas diffusés par les médias traditionnels.

Une hausse au transport public par le gouvernement de Sebastián Piñera a été le détonateur d’une vaste mobilisation des étudiant-e-s qui ont fait appel à la désobéissance civile et à ne pas payer le ticket de transport. Cela a créé une vaste mobilisation sociale partout dans le pays pour exprimer le mécontentement populaire général face aux mesures néolibérales imposées par les gouvernements successifs avec des impacts alarmants sur les conditions de travail et de vie de la population chilienne.

Le gouvernement a répondu, le 18 octobre dernier, par une forte répression et a décrété l’état d’urgence et un couvre-feu, activant ainsi la loi martiale. Ces mesures ont été étendues aux principales villes de cinq régions du Chili. Le recours à la criminalisation des manifestations ainsi qu’à la militarisation des forces de l’ordre laisse un bilan alarmant.

Selon les données émises le 21 octobre dernier par l’Institut national de droits humains (INDH), qui a déjà entamé plusieurs poursuites afin de dénoncer des actes de torture, on compte au bas mot 2643 personnes détenues, 15 personnes assassinées, 8 personnes atteintes par balles, des centaines de personnes blessées et 4 personnes frappées par des véhicules des forces répressives.

Une partie importante de la communauté chilienne à Montréal a dû vivre l’exile de leurs pays à cause de la dictature de Pinochet et souffrir la disparition et l’assassinat de membres de leur famille. La sortie à la rue des forces militaires leur rappelle les pires jours du régime militaire. Ainsi, la communauté chilienne à Montréal fait un appel à la solidarité internationale et expriment leur appui à la mobilisation populaire et de plusieurs organisations sociales, syndicales et mouvements sociaux du Chili.

Ils exigent la levée de l’état d’urgence, le retrait des forces militaires dans la rue, et ils lancent un appel criant et urgent au gouvernement chilien afin qu’il écoute et trouve des solutions aux revendications sociales qui sont à la base de la crise actuelle.

Rassemblement au Consulat du Chili à Montréal

Date : Mercredi, le 23 octobre 2019, 17h00

Lieu :

1010, rue Sherbrooke Ouest

H3A 2R7 Montréal, Qc

Métro Peel

Événement Facebook : https://www.facebook.com/events/453685042160805/

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Répression

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...