Édition du 12 octobre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Répression

Une perturbation aux bureaux de Lemay inaugure le Printemps d'action contre la prison

6 mars 2020, Montréal — Ce matin, des militant-e-s pour la justice migrante sont entrés dans les bureaux de Lemay, la firme d’architecture qui a reçu un contrat de plusieurs millions de dollars pour construire une nouvelle prison pour migrant-e-s à Laval. En scandant des slogans, en distribuant les tracts, et en portant les silhouettes d’amies et de voisins qui ont été détenus et déportés, illes ont perturbé le travail quotidien. [Vidéo disponible sur demande.]

"Malgré les phrase creuses concernant les meilleures conditions, la prison que Lemay aide à construire est tout aussi violente que les scènes horribles que nous avons vu en Grèce cette semaine. Nous voulions que ses employé-e-s regardent la réalité en face," a dit Sylvie O’Connor.

"Nous avons été choqués lorsque les employé-e-s se sont précipités, ont déchiré les silhouettes de nos ami-e-s en deux, et nous o and nous a physiquement expulsé hors du bâtiment" elle a ajouté.

Cette action est la première d’un Printemps d’action contre la prison. Tisseur Inc., une firme de construction basée à Val David, Québec, a travaillé durant l’hiver sur la nouvelle prison, malgré une large opposition concertée dans la communauté. Tisseur a non seulement ignoré ces voix, mais a obtenu une injonction de la cour contre toute future contestation. Les murs extérieurs d’une des nombreuses sections de la prison ont été érigés. Une photo récente.

"Comme la prison pour migrant-e-s actuelle et toutes les prisons au Canada, la nouvelle prison sera remplie de personnes pauvres, de personnes noires et brunes, d’Autochtones colonisé-e-s par les puissances européennes. Cette prison joue un rôle essentiel dans la stratégie frontalière du Canada, en gardant les personnes pauvres originaires du Sud à l’extérieur, et la richesse dans le Nord", a dit Sylvie O’Connor.

" Nous encourageons tout le monde à agir pour arrêter toute construction supplémentaire de cette prison" elle a ajouté.

La nouvelle prison, au 400 Montée Saint-François, est située à moins de 500 mètres de l’ancienne prison (le Centre de prévention de l’immigration de Laval). Elle vise à avoir une meilleur apparence, cherchant explicitement à cacher le fait qu’elle est une prison. Les plans pour un terrain de jeu et une salle familiale montrent que le Canada a bien l’intention de continuer à emprisonner des enfants et à séparer des familles. L’ouverture de la prison est prévue pour 2021.

Source : Solidarité Sans Frontières

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Répression

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...