Édition du 24 novembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Femmes autochtones

Réponse de Femmes Autochtones du Québec aux allégations concernant Alexandra Lorange, analyste juridique et politique

Kahnawake, le 11 février 2020 – Suite à la sortie dans les médias vendredi dernier
d’un article remettant en question les propos tenus par Alexandra Lorange, analyste
juridique et politique au sein de Femmes Autochtone du Québec Inc. (FAQ),
concernant ses origines atikamekw, FAQ souhaite faire le point sur cette situation.
D’abord, nous tenons à préciser qu’en tant qu’organisation autochtone nous priorisons et favorisons l’embauche de personnes, femmes ou hommes, issues des Premières Nations. Cependant, cet aspect n’empêche aucunement l’embauche de personnes allochtones se présentant comme des alliés et ayant à coeur l’avancement des enjeux qui touchent les femmes autochtones.

Depuis maintenant plus de 45 ans, FAQ s’efforce de dénoncer les discriminations
faites à l’égard des femmes issues des Premières Nations. Les luttes qui ont mené à
l’adoption et à la mise en oeuvre des lois C-31, C-3 ainsi que S-3 sont des exemples
concrets de la détermination des femmes autochtones à faire reconnaître leurs droits.

Dans cette optique, notre organisation souhaite être la plus inclusive possible et
favorise l’inclusion des différents membres sans égard à leur statut. De ce fait,
Femmes Autochtones du Québec fait preuve de bonne foi dans la sélection de ses
employé.es autochtones.

« Lorsque les femmes ont gagné pour une première fois la lutte en 1985 et qu’elles
ont retrouvé leur statut, la responsabilité revenait aux communautés de faire l’exercice de se doter d’un code d’appartenance ou de citoyenneté. Encore aujourd’hui elles ont ce devoir et cette responsabilité et il ne revient pas à FAQ de déterminer ces critères. » - Viviane Michel, présidente de FAQ.

En ce qui concerne le cours POL4105 - Femmes autochtones du Québec : Débats et
enjeux, celui-ci a été co-construit avec l’Université du Québec à Montréal (UQAM) en
2014-2015. Le contenu, ainsi que les termes abordés, ont été préparés en partenariat avec FAQ afin de bien refléter la réalité des femmes autochtones. À l’époque, nous avions également émis une préférence à ce que le cours soit donné par une ressource issue des Premières Nations. Malgré ce partenariat, la mise en oeuvre de ce cours n’est pas assurée par notre organisation et la sélection des professeur.es ou chargé.es de cours est faite par l’UQAM en fonction de leurs propres critères.

FAQ demeure sensible à la question d’auto-déclaration et d’appropriation identitaire et tient à faire la lumière sur les allégations présumées avant de se prononcer davantage sur ce dossier.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Femmes autochtones

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...