Édition du 19 octobre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Femmes autochtones

Le 30 septembre prochain, chaque enfant compte Rassemblement et marche à Montréal pour la Vérité et la Réconciliation

Le 30 septembre prochain, aura lieu à Montréal un grand rassemblement et une marche afin de souligner la première Journée nationale pour la vérité et la réconciliation. Organisée par le Foyer pour Femmes Autochtones de Montréal, en partenariat avec l’Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador (APNQL), cette mobilisation s’inscrit dans le mouvement « Chaque enfant compte », visant à commémorer la tragédie des pensionnats autochtones.

Le rassemblement et la marche de Montréal commenceront à 13h à la Place du Canada (près de Peel et René-Lévesque). Discours, cérémonie et tambours précéderont la marche jusqu’à la Placedes-Arts, où se tiendront d‘autres discours et des performances d’artistes. Parmi ceux qui prêteront leur voix se trouvent des leaders autochtones, des défenseurs des droits des Autochtones et des jeunes des communautés du Québec et du Labrador.

Selon Nakuset, du Foyer pour Femmes Autochtones de Montréal et co-organisatrice du rassemblement, il est plus important que jamais de poser des gestes concrets : « La réflexion ne suffit plus. Il faut participer, écouter et soutenir les Autochtones, qui sont encore sous le choc du traumatisme multigénérationnel des pensionnats. Notre démarche d’aujourd’hui est proactive. Nous prenons position aujourd’hui, en plus de commémorer cette journée. »

L’événement montréalais sera l’occasion pour le public d’entendre les leaders autochtones et d’apprendre de leurs expériences et traditions, mais aussi de réfléchir au destin des 6 500 enfants dans des fosses communes anonymes et beaucoup d’autres, on le craint, qui n’ont pas encore été découverts.

Ghislain Picard, Chef de l’APNQL, croit que la marche de Montréal sera un lieu privilégié pour sensibiliser le public. « Les décès de Joyce Echequan, Raphaël André, Siasi Tullaugak et d’innombrables autres victimes avant eux, soulignent à grands traits les injustices qui continuent d’être perpétrées envers les Peuples autochtones. Il faut agir pour que ça cesse, pour que chaque enfant autochtone dans ce pays se sente en sécurité et respecté », a déclaré le Chef Picard.

Nakuset ajoute en terminant : « Les actions parlent plus fort que les mots, alors venez - enfilez nos mocassins - et arrivez le cœur grand ouvert. C’est l’occasion de vraiment montrer que « Chaque enfant compte » et de poser un geste concret pour eux. »

La marche du 30 septembre, « Chaque enfant compte - Une journée d’action pour la vérité et la réconciliation » respectera les recommandations sanitaires liées à la COVID-19.

Quand : Jeudi 30 septembre, 13h (arrivée suggérée à partir de 12h30)

 : Place du Canada (près de Peel & René Lévesque) suivi d’une marche vers la Place des Arts

Les participants sont invités à porter un chandail orange et à apporter leurs tambours.

Pour plus d’information sur le rassemblement : www.facebook.com/events/2932566447011065

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Femmes autochtones

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...