Édition du 18 mai 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Luttes étudiantes

Répression policière contre les étudiants : Le gouvernement a perdu le contrôle de la situation selon Québec solidaire

Le 19 avril 2012

« Le gouvernement a perdu le contrôle de la situation dans la crise qui l’affronte au mouvement étudiant. Encore aujourd’hui, des étudiantes et étudiants ont été agressés à coup de matraque, les policiers ont agi avec brutalité et procédé à des arrestations massives sans discernement. Des agences de sécurité contrôlent des campus et empêchent des professeurs de donner leur cours pour délit d’opinion. C’est un climat de répression et d’intimidation alimenté par l’entêtement du gouvernement et ça dérape », s’est insurgé Amir Khadir, député de Mercier.

« Le gouvernement doit changer d’attitude. Il est plus que temps de négocier sans condition et de ranger les matraques. Il faut se concentrer sur le fond des choses, qui est d’améliorer le financement des universités. Là- dessus, les deux parties sont d’accord. Il faut donc s’entendre sur la solution et mettre fin au conflit en négociant avec toutes les associations étudiantes. »

La ministre de l’éducation a accepté de discuter avec certaines associations étudiantes d’une meilleure gestion de l’argent versé aux universités. Québec solidaire a démontré qu’il existe des solutions pour un financement supplémentaire qui ne requièrent pas d’augmentation des frais de scolarité, qui n’augmentent pas la dette des étudiants-es ni l’impôt de la classe moyenne. Une taxe de 0,3% sur le capital des banques et autres entreprises financière serait suffisante pour conserver le gel des frais de scolarité au niveau actuel.

« Pour qu’une sortie de crise soit possible, le gouvernement doit être prêt à envisager ces solutions. Il doit cesser de vouloir diviser les associations étudiantes entre bonnes et mauvaises selon ce qui sert ses intérêts. La CLASSÉ représente la moitié des grévistes. L’exclure de la table de négociation est une provocation qui ne fera qu’allonger le conflit », estime M. Khadir.

Sur le même thème : Luttes étudiantes

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...