Édition du 23 novembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Lutte contre la pauvreté

Résistons pour vivre, marchons et roulons pour transformer !

MONTRÉAL, le 17 oct. 2021 - En cette Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté, la Coalition montréalaise de la Marche mondiale des femmes (CM-MMF) organise une marche à Tiohtià:ke/Montréal, en partant du Square Cabot, à 13h. Cette action est organisée dans le cadre d’une action commune nationale qui trouvera écho à travers toutes les régions du Québec.

Les militantes de la CM-MMF célèbrent les 20 ans d’actions de la Marche mondiale des femmes (MMF) en poursuivant la lutte pour les droits des femmes. « Cela fait longtemps que la CM-MMF revendique la reconnaissance de toutes les formes de violences faites aux femmes » mentionne Diana Lombardi, de la CM-MMF.

« Nous avons constaté que les impacts de la pandémie et des mesures sanitaires sur la population ont contribué à amplifier les inégalités. Des impacts pour toutes les femmes, mais particulièrement pour celles vivant à la croisée d’oppressions. » soulève Marie-Hélène Couture porte-parole de la CM-MMF. « Le risque de se retrouver en situation de précarité a été exacerbé, sans compter la hausse des violences conjugales et la vague de féminicides qui secoue le Québec », ajoute Diana Lombardi.

La MMF met de l’avant plusieurs revendications visant à améliorer les conditions de vie des femmes - notamment des mesures concrètes pour sortir les femmes de la pauvreté (hausse substantielle du salaire minimum, accès aux logements sociaux), une transition écologique porteuse de justice sociale (qui va au-delà des solutions individuelles aux problèmes de changements climatiques) et la mise en place de mesures inclusives tenant en compte de la complexité du parcours des femmes migrantes, immigrantes et racisées. Les militantes de la MMF revendiquent également un changement de cap au sein du Gouvernement du Québec pour qu’il reconnaisse l’existence de la discrimination et le racisme systémiques.

Par-dessous tout, la CM-MF tient à mettre aujourd’hui l’accent sur les revendications concernant les femmes et les filles autochtones. « Les femmes et les filles des communautés autochtones sont particulièrement sujettes à être victime de violences et de discriminations », déplore Marie-Hélène Couture. « Nous sommes solidaires des luttes des femmes autochtones et nous les appuyons dans leurs revendications pour que la justice s’applique pour qu’elles obtiennent réparation et le respect de leurs droits ».

À propos de la CM-MMF : La Coalition montréalaise de la Marche mondiale des femmes regroupe des militantes, des groupes et des associations de femmes ainsi que des comités de condition féminine de différents syndicats.
La MMF est un mouvement mondial qui contribue à éliminer les causes de la pauvreté et de la violence envers les femmes en portant des revendications sur plusieurs fronts pour promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes, entre les femmes elles-mêmes et entre les peuples.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Lutte contre la pauvreté

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...