Édition du 16 juin 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Luttes autochtones contre les pipelines

SOLIDARITÉ AVEC LES WET'SUWET'EN : NOUVEAU BLOCAGE DE CHEMIN DE FER À MONTRÉAL

Montréal, le 2 mars 2020 – Un pont ferroviaire du CN à Pointe Saint-Charles, Montréal, est bloqué depuis 14h15. Le chemin de fer reliant Montréal à Toronto est utilisé à la fois par les trains de marchandises et les trains passagers. Cette action a été organisée en réponse à l’appel lancé par les Wet’suwet’en, réitéré hier soir après trois jours de négociations entre les chef.fe.s héréditaires et le gouvernement canadien. Bien que les parties aient conclu une entente de principe au sujet des droits et des titres Wet’suwet’en (l’entente sera examinée par les membres de la communauté au cours des semaines prochaines), elles n’ont pas conclu d’entente au sujet de Coastal GasLink (CGL). Les Wet’suwet’en défendent leur territoire menacé par la construction d’un gazoduc de CGL. La GRC a envahi le territoire Wet’suwet’en pour le compte de CGL en janvier, faisant usage de la force à multiples reprises pour réprimer les personnes défendant leur souveraineté.

« Nous bloquons ce chemin de fer en réponse à l’appel lancé par les chef.fe.s héréditaires Wet’suwet’en. Nous soutenons la souveraineté autochtone et reconnaissons l’urgence de mettre fin aux projets d’extraction des ressources qui menacent les générations futures. Les demandes des Wet’suwet’en n’ont pas été acceptées : la GRC et CGL occupent toujours le territoire », affirme Sara Mullins, une participante à l’action.

Le blocage du pont ferroviaire passant au-dessus de la rue Wellington, à la hauteur de Sebastopol, dans le sud-ouest de Montréal, est l’une des nombreuses actions de solidarité organisées partout au pays pour forcer le gouvernement à accepter les demandes des chef.fe.s héréditaires Wet’suwet’en. Les actions ont fait l’objet d’intimidation policière, d’injonctions judiciaires (à la demande d’entreprises privées) et de harcèlement par des suprématistes blancs. Via Rail a annoncé la semaine dernière que le transport des passagers entre Toronto et Montréal reprendra demain.

« Nous sommes inspiré.e.s par les gestes courageux des autochtones en résistance, y compris le blocage ferroviaire des Mohawks de Kahnawake, qui persiste malgré une injonction judiciaire et la pression exercée par le gouvernement du Québec », explique Mme Mullins. « Nous encourageons d’autres personnes à répondre aux appels à la solidarité lancés par les Wet’suwet’en ainsi qu’aux demandes de soutien provenant des barrages de Kahnawake, de Listiguj et du village de Tyendinaga. »

- 30-

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Luttes autochtones contre les pipelines

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...