Édition du 20 février 2024

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Israël - Palestine

Sur la définition du « Camp de concentration »

La description de Hitler des Juifs et celle de Yoav Gallant des Palestiniens sont identiques.

Si vous cherchez le terme « Camp de concentration » sur Le Wikipédia, vous trouverez l’explication ci-dessous : « un lieu fermé de grande taille construit pour regrouper et pour détenir une population considérée comme ennemie, généralement dans de très mauvaises conditions de vie. Cette population peut se composer d’opposants politiques, de ressortissants de pays avec lesquels le pays d’accueil est en état de guerre, de groupes ethniques ou religieux spécifiques, de civils d’une zone critique de combats, ou d’autres groupes humains, souvent pendant une guerre. »1

En essayant de vérifier si La Bande de Gaza est qualifiée d’être dans cette explication, peu de doute reste : le régime israélien possède le contrôle de toute entrée et sortie de cette région, mais aussi le contrôle de l’eau et de l’électricité.

Mais quelques qualifications s’imposent. Au contraire de camps de concentration les plus connus, La Bande de Gaza est unique dans le sens que selon Les Nations Unies près de la moitié de la population de cette région a moins de 18 ans 2 ! De plus, au contraire des camps précédents, La bande de Gaza ne trouve pratiquement aucun soutien international pour se débarrasser de sa situation déplorable. Pendant la période des nazis, par exemple, une grande partie du monde s’était mobilisé pour mettre fin à leurs camps. En revanche, cette fois, c’est le drapeau de l’Israël qui embellit la tour Eifel, et c’est l’autorité israélienne, la créatrice de ce Camp de concentration qui reçoit la sympathie, l’aide des milliards de dollars chaque année, mais aussi les armes nécessaires pour continuer et aggraver son assaut illégal.

Mais oui ! Si nous ne voyons pas les larmes du peuple choqué en Israël à la suite de l’attaque de Hamas, nous sommes aveugles. Si nous n’entendons pas les cris des proches des innocents israéliens tués dans cette attaque, nous sommes sourds. En même temps, si nous ignorons le fait que la mort, la torture, la souffrance, et l’expulsion forcée des Palestiniens ont été une composante de leur vie quotidienne depuis des décennies, nous sommes non seulement aveugles et sourds, mais aussi criminels. Aussi criminels que des chefs de nos états quand ils ferment leurs yeux sur les crimes qui suivent la création de ce camp de concentration unique dans le monde contemporain. Aussi criminel qu’Hitler quand il dit : « Un juif est un parasite et reste un parasite éternellement », mais aussi criminel que le ministre israélien de la Défense, Yoav Gallant, quand il dit : « Nous combattons des animaux humains. »3

Les chefs de nos états ont une mémoire à court terme défectueux. Ils oublient, par exemple, que selon la presse officielle des Nations Unies publiée le 22 mars 2023 « les colonies de peuplement israéliennes n’ont “aucune valeur juridique” et constituent une violation flagrante du droit international et des résolutions de l’ONU, il a appelé le Gouvernement israélien à cesser immédiatement ces activités ainsi que les démolitions et saisies de structures palestiniennes. »4

Mais, la création de ces colonies en Cisjordanie n’étanche pas la soif du régime israélien, il faut annexer le Gaza. Pour le faire, il faut y entrer. Et ce régime a le soutien inconditionnel nécessaire de la part des chefs de nos états.

Ce régime et ses souteneurs ont beaucoup à apprendre des juifs, des musulmans et des chrétiens qui vivaient des siècles et des siècles les uns à côté des autres. Avec les désaccords et des conflits sans doute, mais les désaccords et les conflits qui n’avaient rien en commun avec l’enfer actuel créé par le régime israélien et ses souteneurs contre tous les traités internationaux. Le peuple palestinien et le peuple israélien, tous les deux, souffrent de cet enfer.

Notes

1. https://fr.wikipedia.org/wiki/Camp_de_concentration
2.https://unric.org/fr/israel-gaza-rien-ne-justifie-la-terreur-ni-la-punition-collective/#:~:text=Il%20en%20va%20de%20même,israéliennes%20à%20reconsidérer%20leur%20position.
3.https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/journal-de-18h/journal-de-18h-emission-du-lundi-09-octobre-2023-1453553
4. https://press.un.org/fr/2023/cs15238.doc.htm

*****

Abonnez-vous à notre lettre hebdomadaire - pour recevoir tous les liens permettant d’avoir accès aux articles publiés chaque semaine.

Chaque semaine, PTAG publie de nouveaux articles dans ses différentes rubriques (économie, environnement, politique, mouvements sociaux, actualités internationales ...). La lettre hebdomadaire vous fait parvenir par courriel les liens qui vous permettent d’avoir accès à ces articles.

Remplir le formulaire ci-dessous et cliquez sur ce bouton pour vous abonner à la lettre de PTAG :

Abonnez-vous à la lettre

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Israël - Palestine

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...