Édition du 12 février 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Economie canadienne

Un nouveau sondage révèle un soutien croissant au boycottage de GM (Unifor)

TORONTO, le 16 janv. 2019 - Un nombre croissant de consommateurs canadiens sont en faveur d’un boycott pur et simple des véhicules de General Motors (GM) si le constructeur n’annule pas son intention de fermer l’usine d’assemblage d’Oshawa, selon un sondage de la firme de recherche Ekos commandé par Unifor.

« Le fait que les consommateurs canadiens soient prêts à punir GM par un boycottage complet est exactement ce dont nous mettons en garde l’entreprise depuis des semaines, a déclaré Jerry Dias, président national d’Unifor. Un boycottage généralisé de GM nuirait aux travailleuses et travailleurs canadiens et américains qui ne méritent pas d’être victimes de la cupidité de GM et du déplacement de la production au Mexique.

Le sondage a conclu que la marque GM est en danger et que la fermeture de l’usine d’Oshawa pourrait avoir de graves répercussions sur les ventes.

Les résultats du sondage ont révélé que :

- 45 pour cent des Canadiens sont en faveur d’un boycottage catégorique de GM.

- 26 pour cent des Canadiens disent qu’ils envisageraient un boycottage de GM.

- 74 pour cent des Canadiens croient que GM doit construire au Canada si elle veut vendre ici.

- 54 pour cent des Canadiens ont une opinion défavorable de GM à cause de l’annonce d’Oshawa.

- Le gouvernement Trudeau a reçu un niveau d’approbation de 35 pour cent dans sa gestion du dossier de GM.

- Le gouvernement Ford a reçu un niveau d’approbation de 31 pour cent dans sa gestion du dossier de GM.

Le sondage a également révélé que les Canadiens sont profondément consternés par la réaction des deux ordres de gouvernement à la suite de l’annonce de GM, qui entraînera la perte de 24 000 emplois au Canada.

« Les Canadiens s’attendent à ce que leurs élus se battent pour conserver de bons emplois au Canada, et pas seulement pour accepter la ligne d’entreprise selon laquelle il s’agit simplement d’une décision commerciale alors que les travailleurs et les contribuables canadiens qui ont renfloué GM il y a une décennie sont trahis », a déclaré M. Dias

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la campagne #SauvonsOshawaGM d’Unifor, visitez SauvonsOshawaGM.ca.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Economie canadienne

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...