Édition du 19 mars 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Economie canadienne

Une étude se penche sur le choc économique d'une fermeture potentielle de General Motors à Oshawa (Unifor)

TORONTO, le 9 janv. 2019 - Une nouvelle étude indépendante estime qu’une fermeture de l’usine d’assemblage de General Motors (GM) à Oshawa créerait un choc économique, entraînant la perte de 24 000 emplois et une perte de 1 milliard de dollars par année en recettes publiques.

« Nous nous attendons à la perte de dizaines de milliers d’emplois et à un impact direct sur le PIB, a déclaré Jerry Dias, président national d’Unifor. Si GM décidait de fermer Oshawa, l’impact économique serait considérable, à court et à long terme. »

Unifor a commandé une étude indépendante, menée par Robin Somerville, directeur du Centre for Spatial Economics et président de Quantitative Economic Decisions Inc. afin d’examiner l’impact économique d’une éventuelle fermeture des activités de GM à Oshawa à la fin de 2019.

L’étude montre qu’il y aurait des répercussions immédiates en 2020, le PIB de l’Ontario devrait chuter de 5 milliards de dollars et les revenus du gouvernement de l’Ontario baisseraient de 330 millions de dollars. À long terme, l’économie de l’Ontario se contracterait en moyenne de 4 milliards de dollars par année jusqu’en 2030, ce qui entraînerait une réduction des recettes du gouvernement de l’Ontario de près d’un demi milliard de dollars et des recettes du gouvernement fédéral d’un peu plus d’un demi milliard par année.

L’étude prévoit également que les pertes d’emplois augmenteront avec le temps pour atteindre 14 000 en Ontario et 10 000 ailleurs au Canada d’ici 2025.

« Il y aurait un effet d’entraînement majeur qui se ferait sentir bien au-delà d’Oshawa et même de l’Ontario, a déclaré M. Dias Nous demandons aux Canadiens et aux gouvernements de tous les paliers d’indiquer clairement à GM que nous les tiendrons responsables s’ils décident d’infliger ces dommages en fermant une usine de haute qualité et productive pour aucune autre raison que la cupidité de l’entreprise. »

Pour lire la version complète du rapport et obtenir plus d’informations, visitez le site SauvonsOshawaGM.ca.

Le rapport arrive quelques jours avant l’événement à l’intention des investisseurs le 11 janvier 2019 de GM, au cours duquel l’entreprise devrait présenter son orientation future, qui comprend l’expansion de la production au Mexique. Des centaines de travailleurs ontariens manifesteront à Windsor, en Ontario, directement en face du siège social de GM à Detroit, pour demander au constructeur automobile de continuer à exploiter son usine d’assemblage d’Oshawa et de maintenir sa production au Canada. Les informations sur le rassemblement sont disponibles ici.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Economie canadienne

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...