Édition du 19 mars 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Economie canadienne

Des milliers de personnes manifestent contre la cupidité de GM (Unifor)

WINDSOR, le 11 janv. 2019 - Des milliers de personnes ont manifesté aujourd’hui contre la cupidité flagrante de General Motors (GM) alors que le constructeur automobile a organisé un événement pour les investisseurs au sujet de ses plans d’avenir, qui comprend notamment d’abandonner les travailleuses et travailleurs de l’usine de montage d’Oshawa.

« Des milliers d’entre nous ont manifesté aujourd’hui pour s’opposer à la décision impitoyable de GM de démolir les travailleurs et leurs familles, la communauté d’Oshawa et l’économie canadienne - non pas parce que l’entreprise doit le faire, mais parce qu’elle a choisi de le faire, a déclaré Jerry Dias, président national d’Unifor. General Motors est allée trop loin. Les investisseurs doivent comprendre les terribles conséquences de ce que GM fait en leur nom. »

Plus de deux mille personnes ont assisté à la manifestation à Windsor, qui s’est tenue directement de l’autre côté de la frontière en face du siège social de GM à Detroit, pour protester contre l’expansion de GM au Mexique alors que l’entreprise élimine des emplois et de la production au Canada et aux États-Unis.

GM a annoncé qu’elle avait l’intention de fermer l’usine de montage d’Oshawa à la fin de l’année, même si elle admet qu’elle ne nuirait pas à ses résultats nets en maintenant l’usine ouverte. Quatre usines américaines sont également visées par la fermeture. GM a été le fabricant ayant le plus vendu au Canada et aux États-Unis l’an dernier, affichant des bénéfices de 6 milliards de dollars au cours des neuf premiers mois de 2018, soit quatre fois et demie plus élevés que l’année précédente.

« Je comprends que tout le monde veut un juste retour sur leur investissement, mais les gens et les investisseurs institutionnels ont un choix à faire, a déclaré M. Dias. Peuvent-ils dormir la nuit en sachant qu’ils soutiennent une entreprise qui bafoue ses concitoyens canadiens et américains pour faire des profits excessifs en exploitant les travailleurs payés 2 $ l’heure au Mexique ? »

GM débute l’année 2019 en tant que plus grand constructeur automobile au Mexique, même si ce pays n’a pas contribué un sou au renflouement de 2008.

Après avoir reçu près de 11 milliards de dollars en fonds de renflouement du Canada, Unifor a réclamé aujourd’hui des rencontres immédiates avec Mary Barra, PDG de GM, ainsi qu’avec les gouvernements ontarien et fédéral pour faire pression sur GM afin que l’entreprise revienne sur sa décision.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la campagne #SauvonsOshawaGM d’Unifor, visitez SauvonsOshawaGM.ca.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Economie canadienne

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...