Édition du 5 novembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Unifor demande à Produits forestiers Résolu d'aider à protéger l'avenir d'une usine d'Iroquois Falls

TORONTO, le 15 déc. 2014 - Unifor demande à Produits forestiers Résolu de faire tout ce que l’entreprise peut pour assurer l’avenir de l’usine de papier d’Iroquois Falls, qu’elle exploite présentement et qui est au cœur de l’économie locale.

Récemment, Résolu a annoncé qu’elle fermait son usine de papier journal d’Iroquois Falls, mettant ainsi à pied 180 personnes. L’usine est le principal employeur de la municipalité.

« Unifor déploiera tous les efforts possibles pour protéger cette usine. Nous savons que toute la communauté dépend de cette usine », a déclaré Jerry Dias, président
national d’Unifor.

Unifor, qui représente les travailleurs de l’usine, cherche activement avec d’autres intervenants un acheteur pour l’usine.

« Nos cœurs sont avec nos membres et leurs familles touchées par la décision de Résolu », a déclaré Jerry Dias. « Mais nous ne les laisserons pas tomber. Nous réalisons qu’il y a des acheteurs potentiels. Nous nous attendons aussi à ce que Résolu coopère pour assurer l’avenir de l’usine. »

La fermeture de l’usine est prévue trois jours avant Noël. L’entreprise s’est engagée à chauffer l’usine jusqu’en février. Unifor s’attend à ce que Résolu chauffe l’usine jusqu’au printemps si un acheteur potentiel est trouvé.

« Si la fermeture de cette usine est permanente, l’économie locale sera décimée. Résolu doit coopérer pleinement aux efforts déployés pour vendre l’usine », a insisté Jerry Dias.

La baisse de la demande de papier journal a des répercussions sur l’industrie, mais Unifor est convaincu que des solutions peuvent être trouvées pour gérer l’industrie et protéger les emplois ainsi que les communautés qui en dépendent.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...