Édition du 22 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Unifor entame la négociation avec le CN à Montréal

MONTRÉAL, le 19 oct. 2022 /CNW/ - Unifor a entamé la négociation d’une nouvelle convention collective avec le CN ce matin à Montréal. « La vérité, c’est qu’en cette période où les taux d’inflation atteignent des sommets, le CN déclare des bénéfices trimestriels records, a déclaré Lana Payne, présidente nationale d’Unifor. Sans l’apport essentiel de nos membres, cette société n’aurait jamais pu enregistrer des bénéfices aussi considérables. Nos membres méritent d’être rémunérés de façon équitable et d’être traités avec respect. »

Unifor représente environ 3 600 travailleuses et travailleurs de la section locale 100 et du conseil 4000 qui œuvrent dans les complexes ferroviaires du CN partout au Canada et au siège social de la société, y compris des mécaniciennes et mécaniciens, des grutières et grutiers, des machinistes, des électriciennes et électriciens, ainsi que des membres du personnel de bureau et du personnel administratif, des employées et employés du service client et des mécaniciennes et mécaniciens du parc de véhicule.

La convention collective de la section locale 100 et du conseil 4000 d’Unifor expire le 31 décembre 2022.

Les deux parties se sont échangées des offres et ont convenu de se réunir pour poursuivre les négociations en novembre et en décembre. Les offres du syndicat comprennent, sans toutefois s’y limiter, des augmentations salariales et des améliorations relatives aux avantages sociaux, ainsi qu’une solution au problème actuel du recours à la sous-traitance pour des tâches qui devraient être effectuées par des syndiqués.

« Même si le CN a éliminé des milliers d’emplois au cours des dernières années, le dividende des actionnaires et la rémunération des cadres n’ont pourtant jamais cessé d’augmenter, a souligné Daniel Cloutier, directeur québécois d’Unifor. Avec la hausse vertigineuse des taux d’inflation, le CN doit placer les besoins des travailleuses et des travailleurs au premier plan. »

L’ensemble des 3 600 membres d’Unifor de la section locale 100 et du conseil 4000 sont régis par cinq conventions collectives distinctes, dont quatre feront l’objet de négociations dans le cadre de la ronde de négociation actuelle.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...