Édition du 22 juin 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Premières Nations

À Montréal et à Québec

Vendredi 11 janvier Solidarité avec la cheffe Theresa Spence – Amenez vos percussions

Vendredi 11 janvier 2013, 13:00 – 17:00

Palais des congrès
1001, place Jean-Paul-Riopelle (métro Place d’armes)
Montréal

À Québec, 12 h 00, Carré d’Youvile

**Voir l’événement sur Facebook : https://www.facebook.com/events/489501587754839/

Un juge de l’Ontario a ordonné que le blocus des chemins de fer par les Premières nations soit terminé. Leurs revendications sont pour que Harper rencontre la chef Theresa Spence. Il devient évident que ceci se dirige vers une confrontation et un potentiel de stand-off.

**** Il est important que les médias ne reflètent pas cette impasse comme étant "le peuple canadien contre les militants des premières nations" comme à Oka.

Cela doit être considéré comme UN MOUVEMENT POPULAIRE DU CANADA. Un mouvement qui est prêt à exiger la fin des législations implacables de Harper qui ne sont rien de moins qu’une agression pure et simple sur le tissu social du pays. ****

Le vendredi 11 Janvier 2013, en solidarité avec la chef Theresa Spence et toutes les Premières Nations.

Je pense qu’il est important de mentionner que c’est la partie la plus marginalisée de la population canadienne, IDLE NO MORE (lassivité c’est fini).

Ils ouvrent la voie. N’est-il pas ironique, qu’ils chérissent cette terre plus que nous ? Ou peut-être que ce n’est pas ironique. C’est peut-être logique, après tout les Premières nations sont sur leur terre depuis au moins 50 000 ans, avec tout ce temps il se crée un lien culturel avec la terre.

Il est grand temps que les Canadiens non autochtones se réveillent et se mettent à secouer le joug de l’apathie. L’apathie détruit ce pays. L’apathie des masses ronge cette grande nation de l’intérieur.

Nous, Canadiens, devons être unis. Nous devons nous lever comme un seul. Aujourd’hui, nous sommes un, avec les Premières nations. Nous sommes tous des Premières nations aujourd’hui. Nous sommes tous des guerriers solidaires !

Apportez des pancartes, exprimer votre indignation pacifique et non violente.
Toutefois crier **fort** votre indignation qu’elle soit entendue clairement.
Laissez le 11 Janvier être un « jour de colère ». Il est temps que nous reprenions notre pays de ce gouvernement hors de contrôle. Nous devons faire entendre nos préoccupations. Nous devons passer le mot. C’est notre devoir.

Sur le même thème : Premières Nations

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...