Édition du 22 octobre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Théâtre

À partir de la nuit

Spectacle librement inspiré de la vie et de l’œuvre de Patti Smith « Allongée près du poêle à charbon, la nuit, j’improvisais de longues lettres à Dieu. Avec le temps, mes prières sont devenues de plus en plus païennes et débridées. C’était mon entrée dans l’univers scintillant de l’imagination. » – Patti Smith PARCE QUE LA NUIT est une exploration de la vie et de l’œuvre littéraire et musicale de Patti Smith, un spectacle à son image : éclaté, pluriel et incarnant la nécessité constamment renouvelée de se définir librement. À travers cette plongée dans la mise au monde artistique de cette voix américaine si singulière, on retrouve ceux qui l’ont nourrie (Arthur Rimbaud, Jean Genet, Jack Kerouac, Robert Mapplethorpe, Sam Shepard) et le contexte qui l’a vue naître, comme ce refus furieusement créatif de l’ordre établi par toute une génération d’artistes punk. Au début des années 70, quand Patti Smith part à la conquête de New York, elle découvre une ville en pleine effervescence artistique et en profonde mutation sociale. Personne ne l’attendait. Tout lui tendait les bras. Depuis la sortie du mythique album Horses en 1975, Patti Smith incarne à la fois l’américanité et la contre-culture, le romantisme et la sédition. Poétesse, passeuse littéraire, chanteuse, musicienne, artiste visuelle, elle est à la fois tout cela et irréductible à ces étiquettes. Avec ses allures de femme corbeau, son visage émacié, ses cheveux noirs en broussaille, son air buté, son physique androgyne et ses habits masculins, Patti Smith est en totale rupture avec l’image de la femme de son époque ; elle annonce toute l’esthétique punk des années à venir. Pour des milliers de jeunes filles, Patti devient une inspiration. Cette artiste insaisissable a déployé (et déploie toujours) une œuvre riche et éclectique, dans laquelle elle n’a eu de cesse d’affirmer son idéaliste désir de liberté et son inaltérable soif de révolte. « Dans mes phases de découragement je me demandais : À quoi bon faire de l’art ? Pour qui ? Pour oser ajouter sa signature à tous ceux et celles qui nous précèdent, il faut avoir à offrir une illumination. » – Patti Smith

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Théâtre

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...