Édition du 27 février 2024

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Québec solidaire

Bilan de fin de session parlementaire - Les Solidaires rentrent dans leurs comtés la tête haute !

QUÉBEC, le 5 déc. 2014 - La députée de Gouin, Françoise David, et la députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques, Manon Massé, ont fait leur bilan de session parlementaire aujourd’hui. « Nous nous sommes battus vigoureusement tout l’automne contre l’austérité et pour le maintien des acquis sociaux des Québécois.es. « On l’a dit et redit, les femmes sont les premières touchées par l’austérité. Quand plusieurs d’entre elles feront le choix de quitter leur emploi parce que les frais de garderie auront explosé, quand des travailleuses des services publics se retrouveront au chômage, on sera bien avancés ! » s’exclame Manon Massé.

Les député.es de Québec solidaires ont aussi dénoncé le projet de loi sur les retraites municipales, la centralisation excessive des pouvoirs dans le système de santé par le ministre Barrette ainsi que la volonté du gouvernement de se tourner vers le privé dans le domaine des services à la petite enfance.

Mme Massé a toutefois rappelé certaines victoires de Québec solidaire. « Un travail transpartisan entre femmes a permis que le gouvernement s’engage à tenir une commission parlementaire et un forum sur les violences à caractère sexuel, l’hiver prochain. Il y a eu cette très belle alliance de tous les partis, grâce au cercle des femmes parlementaire sur la base d’une idée de Québec solidaire, afin de rendre hommage aux femmes victimes de la tuerie de Polytechnique », a continué Mme Massé, soulignant que le premier ministre s’est aussi engagé solennellement à créer un registre québécois des armes à feu.

« Mais on voit bien que la colère gronde au Québec. Le gouvernement soulève la grogne en abandonnant les régions, en fermant des institutions comme les CLD et les CRÉ, acteurs importants du développement régional, et en réduisant le mandat des Carrefours jeunesse emploi. Dans plusieurs régions, on voit de plus en plus de gens qui disent haut et fort qu’ils n’ont jamais voté pour un tel régime d’austérité et qui résistent. La période des Fêtes sera un dur retour à la réalité pour les libéraux. Voter des projets de loi aux conséquences graves pour l’État québécois à l’Assemblée nationale c’est une chose, mais dans les comtés, les citoyens et les citoyennes les attendent de pied ferme », s’est exclamée Mme David, rappelant qu’il est encore possible de renverser la vapeur.

« L’histoire du gouvernement libéral antérieur nous l’a démontré, c’est possible de faire reculer un gouvernement majoritaire. Et les luttes ne font que commencer ! Québec solidaire sera encore aux côtés de tous ceux et celles qui s’opposent aux mesures injustes, austères et antidémocratiques des libéraux ! », a conclu Mme Massé.

Québec solidaire déplore l’adoption du projet de loi 15 sur le contrôle des effectifs du secteur public

En parallèle, Mme David a fortement déploré l’adoption du projet de loi 15 ce matin par l’Assemblée nationale : « C’est un autre geste malheureux d’un gouvernement qui s’en prend encore une fois aux femmes ainsi qu’aux jeunes et qui veut leur faire porter une grande part du poids de l’austérité. »

Sur le même thème : Québec solidaire

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...