Édition du 19 octobre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

États-Unis

Comment TikTok a fait tomber un site de dénonciation des Texanes qui avortent

Après l’entrée en vigueur, début septembre, d’une loi très restrictive sur l’avortement au Texas, un site appelait les “lanceurs d’alerte provie” à dénoncer les femmes et praticiens qui contourneraient la loi. Sur TikTok, des internautes se sont mobilisés pour le mettre hors d’usage.

Publié le 07 octobre 2021 | tiré de Courriel international

De nouveau, c’est sur TikTok qu’est né un mouvement de contestation contre les conservateurs américains. Après avoir saboté, en juin dernier, un meeting de Donald Trump à Tulsa – en réservant toutes les places sans s’y rendre –, l’Alt TikTok (TikTok alternatif) a encore frappé. Cette fois, c’est contre le mouvement antiavortement au Texas que se sont mobilisés des milliers d’internautes.

Dans cet État américain, une loi entrée en vigueur le 1er septembre interdit l’avortement dès six semaines de grossesse – soit la moitié de la durée légale en France, où les femmes peuvent avorter jusqu’à la douzième semaine. Cette loi très restrictive a été suspendue mercredi 6 octobre par un juge fédéral du Texas. Entre temps, le site ProLifeWhistleblower (Lanceurs d’alerte provie) avait été créé, invitant les citoyens à dénoncer les femmes qui tenteraient de contrevenir à cette loi, ainsi que les professionnels de santé. Mais c’était sans compter sur la mobilisation lancée par plusieurs jeunes utilisatrices de TikTok, qui “se sont tournées vers le réseau social pour appeler les internautes à mettre le site hors d’usage en envoyant de faux tuyaux”, relate la BBC.

“Ça serait TRÈS MAL de votre part d’aller sur le site ProLifeWhistleblower et d’envoyer une fausse dénonciation pour le faire planter”, laisse entendre l’une d’entre elles sur un ton faussement innocent, tandis qu’une autre utilisatrice abonde : “Est-ce que ça ne serait pas affreux qu’on envoie des tonnes de fausses dénonciations pour faire planter le site, comme : ‘Greg Abbott pue du cul’ ?” Ce dernier n’est autre que le gouverneur conservateur du Texas.

“Hacktivisme”

Ce procédé consistant à noyer un site Internet sous les requêtes jusqu’à saturation est connu sous le nom d’attaque par déni de service. Après que des milliers d’internautes ont relayé cet appel, le site de dénonciation américain a été mis hors d’usage. “Ce site mettait à prix la tête des femmes qui cherchaient à avorter au Texas, et nous avons décidé de nous mobiliser contre cela”, explique Victoria Hammett, jeune utilisatrice de TikTok, interviewée par la chaîne britannique. “C’est ce qu’on appelle de l’‘hacktivisime’ [activisme par le hacking]”, complète Olivia Julianna, également mobilisée lors de cette action. Les conservateurs “essaient d’utiliser internet contre nous, qui avons été biberonnées à Internet. Nous savons comment court-circuiter les systèmes qui tentent de cibler les femmes.”

En plus de cette mobilisation née sur TikTok, explique Mark Lemley, professeur de droit du numérique à Berkeley, d’autres facteurs importants sont entrés en compte : de grandes sociétés du numérique comme GoDaddy, spécialisée dans la gestion des noms de domaine, ont refusé d’héberger ce site. La directrice de la communication de l’organisation Texas Right to Life (Droit à la vie au Texas) a affirmé que celle-ci travaille à la remise en service de la plateforme de dénonciation.

“Nous ne sommes peut-être pas en mesure de changer la loi pour l’instant, ni de faire partir [le gouverneur républicain] Greg Abbott, mais nous pouvons leur faire perdre leur temps, leurs ressources et leur énergie, se félicite Olivia Juliana. Je crois que les jeunes n’en peuvent plus de ne pas être écoutés. Voilà pourquoi ce genre d’action existe.”

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : États-Unis

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...