Édition du 22 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Contruction de barrage :

Encore une fois, aplatis devant les États-Unis

Partout, dans les autres pays du monde le mouvement anti-barrage ne cesse de gagner du terrain. Aux Etats-Unis, depuis quelques années, l’heure est même à la démolition des barrages. Au lieu de rénover ceux existants, ils les défont. David Suzuki en témoigne dans son livre Good News. Voir aussi le Courrier international, dans un imposant dossier intitulé Halte aux barrages, nov. 1999.

Ici au Québec, nos gouvernements n’ont pas évolué à ce niveau. On ruine notre environnement pour construire des barrages… et ce pour qui ? Pour le bon plaisir des USA… Pour faire passer le sapin, je dirais plutôt la couleuvre, on nous dit que leur vendre de l’hydro-électricité, contribuera à réduire leurs gaz à effets de serre… Pourtant, selon l’experte Sandra Postel, les « réservoirs sont aussi d’importants émetteurs de gaz à effets de serre » citée dans David Suzuki, Good news. Par ailleurs, les USA ont les moyens de développer une énergie propre : eux aussi peuvent construire des éoliennes, développer l’énergie solaire, géothermique…développer des autos moins énergivores…

Sait-on qu’avec l’ALENA, le Canada s’est engagé (sous forte pression bien sûr) à fournir de l’énergie aux USA en vertu du principe du « proportional sharing » (le partage proportionnel) ? Et ce à nos dépens, si nécessaire… Cette entente, le gouvernement ne la crie pas sur les toits… Je suppose que les personnes siégeant sur les commissions « d’impact sur l’environnement » ont dû être très bien informées de cela….

Encore une fois, on s’aplatit devant les États-Unis… Eux, brillants, préfèrent protéger leur environnement et nous laisser ruiner le nôtre

Mots-clés : Québec
Françoise Breault

Après une carrière en enseignement, dont un an avec les Échanges France-Québec, j’ai poursuivi en travail social auprès des familles. Vers l’âge de cinq ans, je me demandais pourquoi il y avait des pauvres et ce que je pouvais faire. Sans en prendre pleinement conscience, cette interrogation m’a habité toute ma vie. Une année en Amérique du Sud ne m’avait toujours pas apporté de réponse. Cela m’a pris du temps à voir clair... Maintenant que la lumière est allumée, je ne peux et ne veux la refermer... Tous les faits, toutes mes lectures me confirment comment le système économique actuel contribue à ce fossé grandissant entre riches et pauvres. Me voici maintenant à ma 3e carrière, celle où je peux mettre tout mon temps et énergie à sensibiliser les gens aux graves enjeux d’aujourd’hui, afin de vivre dans un monde plus juste... « mais nous, nous serons morts mon frère... ».

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...