Édition du 28 janvier 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Entente de principe ratifiée par les membres d'Unifor au centre de finition de Bombardier

MONTRÉAL, le 8 déc. 2019 - C’est dans une proportion de 75 pour cent que les membres de la section locale 62 du syndicat Unifor ont ratifié une entente de principe convenue avec Bombardier plus tôt cette semaine.

« Il s’agit d’un bon contrat de travail. Nous avons obtenu des gains importants et le résultat du vote le confirme », a commenté Renaud Gagné, directeur québécois d’Unifor. « Pour la première fois de son histoire, le groupe avait obtenu un mandat de grève avant même d’avoir commencé la négociation au mois de septembre dernier. La mobilisation a fait une différence, une fois de plus », a expliqué Bruno Audet, président de l’unité Bombardier.

Au nombre des faits saillants, mentionnons :

- Une augmentation de la rente de retraite de 6 $ au terme de l’entente de trois ans (77 $ au 1er janvier 2020, 79 $ au 1er janvier 2021 et 81 $ au 1er janvier 2022 - calculé sur la base par année de service et par mois) ;

- L’augmentation de la rente de raccordement de 2 $ au terme de l’entente de trois ans (24 $ au 1er janvier 2020, 25 $ au 1er janvier 2022) ;

- Banque de temps de 48 heures renouvelable ;

- La modification des horaires de travail : quart de jour débute plus tôt (6 h et 6 h 15, quart de soir sur 4 jours de 10 heures, quart de nuit sur 4 jours de 9 heures, etc. ;

- Une meilleure stabilité d’emploi avec la conclusion d’une lettre d’entente afin de rapatrier la sous-traitance externe avant de procéder à des mises à pied ;

- L’inclusion des nouveaux employés dans l’application de la clause de protection d’emploi ;

- Des augmentations salariales de 2,5 pour cent pour chaque année de la convention de 3 ans.

L’unité de Bombardier de la section locale 62 représente 2 400 membres qui font la finition des avions d’affaires Global. Unifor représente plus de 6 500 membres au Québec sur les 11 000 membres qu’il compte dans tout le Canada dans le secteur de l’aérospatiale. Outre Bombardier, les membres d’Unifor travaillent chez Pratt & Whitney, CAE, CMC Électronique, Héroux-Devtek, Avior, etc.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...