Édition du 31 janvier 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Solidarité internationale

Flottille de la liberté pour Gaza III - Des militants arrêtés, dont deux Canadiens, par l'armée israélienne en eaux internationales (QS)

MONTRÉAL, le 29 juin 2015 - Le Marianne, un des navires de la Flottille de la Liberté III qui se dirigeait vers les côtes palestiniennes de Gaza, a été intercepté en eaux internationales par l’armée israélienne la nuit dernière. Les passagers et l’équipage ont été arrêtés et sont détenus dans un port israélien. Deux Canadiens sont du lot. Cette Flottille vise à briser le blocus d’Israël en allant livrer de l’aide humanitaire à la population palestinienne de Gaza par voie de bateau. Manon Massé, députée de Québec solidaire, avait avait fait partie des Québécois.es qui s’étaient embarqué sur le Bateau canadien de la Flottille pour le liberté II en 2011.

« Les forces armées israéliennes ont elles-mêmes annoncé l’arrestation des passagers en eaux internationales, alors qu’Israël n’a aucune souveraineté sur les eaux internationales au large de Gaza. Ces arrestations sont donc illégales. Israël reconnait par le fait même qu’il existe effectivement un blocus naval de Gaza, en dépit du récent déni du gouvernement de Netanyahu », continue la députée.

Depuis huit ans, Israël impose un blocus illégal en vertu du droit international à la population gazaouie, faisant en sorte que la bande de Gaza est présentement une énorme prison à ciel ouvert d’où tant les marchandises que les humains y entrent ou sortent au compte-goutte. C’est le seul peuple côtier au monde empêché d’avoir accès à ses propres eaux territoriales. « On enferme près de 2 millions de personnes innocentes. Des initiatives telles que les Flottilles visent à dénoncer ce blocus illégal et inhumain, mais surtout le silence de la communauté internationale concernant ce crime contre l’humanité », continue la députée.

En 2010, dix passagers du Navi Marmara furent tués par l’armée israélienne en eaux internationales. En 2012, l’équipage de l’Estelle avait été brutalement intercepté. Les actes de ce type en eaux internationales sont des signes inquiétants de l’expansion de la politique d’occupation et de blocus israélien sur l’ensemble de la Méditerranée orientale. « Québec solidaire exige du gouvernement canadien qu’il fasse pression sur Israël afin de favoriser la libération immédiate des passagers de la Marianne et qu’il respecte ses engagements internationaux en levant le blocus de Gaza », termine Mme Massé.

Sur le même thème : Solidarité internationale

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...