Édition du 25 février 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Éducation

Grève étudiante : la CLASSE appelle à une mobilisation générale contre le gouvernement libéral

Suite à la plus grande manifestation de l’histoire du pays, les associations étudiantes de la CLASSE réunies en fin de semaine en Congrès ont déterminé la suite du plan d’action de la grève. Elles en sont ressorties gonflées à bloc, après avoir convenu d’appeler à une mobilisation générale des Québécois et des Québécoises contre la hausse des frais de scolarité. « Depuis quelques semaines, la ministre de l’Éducation ne cesse de répéter que la lutte contre la hausse des frais de scolarité se fait au détriment de la population. À partir de maintenant, le mouvement étudiant doit devenir un mouvement social. Après une manifestation de cette ampleur et avec un taux d’insatisfaction record contre les libéraux, les conditions sont réunies pour un Printemps québécois ! » déclare Gabriel Nadeau-Dubois, co-porte-parole de la CLASSE.

La Coalition annonce donc une série d’actions visant à solidifier la solidarité entre les étudiants et étudiantes et les travailleurs et travailleuses. « Comment les libéraux osent-ils prétendre défendre les intérêts de la population, alors que dans la quasi-totalité des conflits de travail, ils logent du côté patronal ? » s’interroge M. Nadeau-Dubois, annonçant que ce samedi, des grévistes de partout au Québec convergeront vers Alma, alors que se tiendra une manifestation internationale de solidarité avec les lock-outé-e-s de Rio Tinto Alcan.

« La hausse des frais de scolarité s’inscrit dans un contexte politique beaucoup plus large, et il est temps que le mouvement de grève étudiante s’élargisse afin de contester la direction que les libéraux donnent au Québec depuis leur premier mandat », poursuit le porte-parole. La CLASSE annonce donc la tenue d’un grand forum populaire le 9 avril prochain à Montréal. L’ensemble des organisations de la société civile et des citoyens et citoyennes est convié à cet évènement historique.

La CLASSE annonce également deux actions nationales lors de la semaine prochaine. Le 2 avril, des grévistes de partout au Québec prendront les rues de Sherbrooke et le 4 avril, la CLASSE appelle à une journée de manifestations régionales coordonnées. D’ici là, les actions locales se multiplieront. « À partir de maintenant, les actions étudiantes se multiplieront. Chaque jour, plusieurs actions et manifestations auront lieu afin de mettre une pression sans précédent sur le gouvernement libéral ! » conclut Gabriel Nadeau-Dubois.
Horaire de la semaine

Lundi
Début de l’occupation permanente de la Place Laurentienne à l’Université de Montréal
Début du blocage permanent de la Faculté de musique de l’Université de Montréal
11h : Action étudiante, départ au métro Sauvé
13h : Manifestation régionale à Drummondville (Départ devant le Cégep)

Mardi
7h30 : Action de perturbation étudiante (Départ au métro Papineau)

Mercredi
9h00 : Manif-action (Départ au Cégep Maisonneuve à Montréal)

Jeudi
7h : Manif-action contre la marchandisation de l’éducation (Départ devant le 3200 Jean-Brillant) 12h : « Grande Mascarade » festive étudiante (Départ au Square Philips)

Fondée par l’ASSÉ en décembre dernier dans le contexte de la hausse des frais de scolarité, la Coalition large de l’ASSÉ (CLASSE) est une coalition nationale d’associations étudiantes représentant actuellement la majorité des grévistes Elle rassemble présentement plus de 90 000 membres dans les cégeps et universités du Québec.

CLASSE

Coalition Large de l’ASSÉ, 2012

Sur le même thème : Éducation

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...