Édition du 31 janvier 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Hausse du salaire minimum : 15,25$ l’heure c’est insuffisante pour vivre dignement

La Centrale des syndicats démocratiques (CSD) qualifie d’insuffisante la hausse salariale de 1 $ l’heure, annoncée plus tôt par le gouvernement du Québec et qui portera le salaire minimum à 15,25 $ l’heure le 1er mai prochain.

18 janvier 2023 | tiré du site de la Centrale des syndicats démocratiques (CSD)

« C’est en 2016 que nous demandions 15 $ l’heure. Comment est-ce possible de croire que 6 ans plus tard c’est suffisant pour vivre dignement, alors que rien qu’en 2022, l’inflation annuelle était de 6,7 %. C’est un minimum de 18 $ dollars l’heure que ça prend pour tenir compte de la situation actuelle », résume le président de la CSD, Luc Vachon.

Une méthode de calcul archaïque

Pour la CSD, la cible d’un ratio pour fixer le salaire minimum à 50 % du salaire horaire moyen, utilisé par Québec, est désuète et ne reflète pas la réalité socio-économique actuelle, ni depuis plusieurs années d’ailleurs.

« Les scénarios catastrophes qu’on nous prédit à chaque augmentation du salaire minimum ne se présentent jamais. La cible utilisée par le gouvernement du Québec qui provient d’une autre époque, est archaïque et est définitivement obsolète dans un contexte de rareté de main-d’œuvre et de forte inflation », explique le président de la CSD.

Augmenter les salaires pour limiter l’impact de l’inflation

La CSD critique également l’aide ponctuelle du gouvernement pour faire face à l’inflation qu’elle juge, bien qu’en apparence intéressante, inadéquate.

« L’impact de l’inflation n’est pas ponctuel. Même si le taux d’inflation vient à diminuer, l’augmentation des prix va peut-être ralentir, mais il est peu probable que nous assistions à une baisse de prix et à retour au coût de la vie qui prévalait il y a de cela 2 à 3 ans. Donner des chèques n’est pas une solution durable, la vraie solution pour limiter l’impact de l’inflation sur les travailleuses et les travailleurs c’est d’augmenter les salaires et ça commence par le salaire minimum », ajoute M. Vachon.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...