Édition du 24 janvier 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Féminisme

Lancement des 12 jours d’actions contre les violences faites aux femmes

Le Regroupement des groupes de femmes de la région de la Capitale-Nationale (RGF-CN) lance les 12 jours d’action contre les violences faites aux femmes à Québec sous le thème Transformer pour guérir, guérir pour transformer : déracinons les violences.

« Pour déraciner les violences, nous pensons aux multiples systèmes d’oppression qui maintiennent les femmes dans un rapport violent. Il faut lutter contre cette violence systémique et exiger un changement social », affirme Catherine Gauthier du RGF-CN. Il est impensable que les femmes continuent de mourir parce qu’elles sont des femmes. Durant ces 12 jours, plusieurs activités sont organisées afin de dénoncer ces violences et sensibiliser la population.

Systèmes d’oppression

Les systèmes d’oppression sont multiples : racisme, capacitisme, hétérosexisme, pour ne nommer que ceux-là. Bien que seulement par le fait d’être une femme nous met plus à risque de nous retrouver en situation de violence, chaque oppression que vit une femme en multiplie les risques. Par exemple, les femmes vivant avec un handicap ont deux fois plus de risque de vivre de la violence conjugale (INSPQ). Également, les femmes lesbiennes et bisexuelles sont de 3 à 4 fois plus susceptibles que les femmes hétérosexuelles de subir des expériences de violence conjugale (fede.qc.ca).

13 féminicides

« Beaucoup de femmes, parce qu’elles sont des femmes, vivent encore du
sexisme et du harcèlement sexuel au travail, des violences sexuelles à
l’école ou encore de la violence conjugale à la maison », souligne Geneviève Boily, intervenante au CALACS de Charlevoix. Le nombre de féminicides continue d’augmenter, portant à 14 le nombre de femmes tuées par leur conjoint ou ex-conjoint en 2022 (13 féminicides et un suicide) (SOS Violence conjugale, 2022). « Chaque féminicide en est un de trop. Cette période de l’année est un moment clé pour sensibiliser le public et nos communautés afin d’agir ensemble pour l’élimination de toute forme de violence envers les femmes », conclut-elle.

Journée de lancement

Depuis 1999, le 25 novembre marque la journée internationale pour
l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Cette date marque aussi
le lancement des 12 jours d’actions contre les violences faites aux femmes
qui se poursuivra jusqu’au 6 décembre, journée de la commémoration de la tuerie de Polytechnique qui a eu lieu en 1989. Lors de la journée de lancement, des rubans blancs seront distribués, symbole des 12 jours d’actions contre les violences faites aux femmes. Les équipes de distribution en profiteront pour sensibiliser la population aux multiples violences que vivent les femmes. Vers 18h30, il y aura la projection du film : Je vous salue salope : La misogynie au temps du numérique, au Centre culture et environnement Frédéric Back. La projection sera suivie d’une discussion sur le thème des violences numériques. L’événement est non-mixte inclusif* et gratuit.

Le RGF-CN regroupe des groupes de femmes de la région de la Capitale-Nationale et travaille la défense des droits et des intérêts de toutes les femmes, l’égalité des femmes entre elles, l’amélioration des conditions de vie.

* Définition de non-mixte inclusif :

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Féminisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...