Édition du 20 août 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Services publics

Le gouvernement accélère le démantèlement du réseau des centres locaux d'emploi, déplore le SFPQ et Projet Genèse

MONTRÉAL, le 16 mai 2016 - Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) et Projet Genèse déplorent l’abolition de services directs dans différents Centres locaux d’emploi (CLE) de Montréal. Selon ce qu’a pu apprendre le SFPQ, la récente trouvaille du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS) sera de rediriger les bénéficiaires de l’aide sociale pour les dossiers de conformité vers seulement deux points de services pour toute la région Montréalaise.

« Actuellement, une personne qui se présente dans n’importe lequel des CLE de Montréal peut rencontrer un agent pour son dossier de conformité et ainsi être soutenu, informé et conseillé. Prochainement, les personnes seront plutôt invitées à se déplacer d’un bout à l’autre de la ville. Ainsi, des bénéficiaires de Pointe-aux-Trembles ou de Montréal-Nord devront se rendre au CLE St-Michel. Pour l’ouest, des bénéficiaires de Pointe-Claire et les alentours devront se rendre à Verdun. C’est la fin d’un autre service de proximité au MTESS », dénonce Nathalie Rech, organisatrice communautaire pour Projet Genèse.

Depuis plusieurs années, les membres du SFPQ dénoncent une détérioration des services au MTESS en raison de la suppression de personnel et des réorganisations administratives. « Les fermetures de Centres locaux d’emploi, la diminution du nombre d’agentes et d’agents qui accompagnent directement les citoyennes et les citoyens dans leurs démarches, la priorité accordée à une intégration très rapide dans n’importe quel emploi, et ce, sans égard à la qualité de celui-ci, ce sont tous des éléments qui nous inquiètent sur la vision qui se dégage de ce ministère dont les budgets et le personnel viennent encore d’être coupés. Le MTESS choisit de délaisser les prestataires et de les référer à des centres d’appels ou de leur faire parcourir la ville d’un bout à l’autre pour justifier l’aide qu’ils reçoivent. Est-ce vraiment là une approche gagnante de réinsertion sociale ? » questionne Marie-Claire Baigner, vice-présidente régionale du SFPQ .

Sur le même thème : Services publics

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...