Édition du 27 septembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Planète

Le grand dégel sibérien

En survolant la Yakoutie, dans le nord-est de la Russie, j’ai observé les nuances sombres de la forêt boréale se mêler à des parcelles d’herbe douce et légèrement colorée. J’étais attaché à un siège en métal dur à l’intérieur de la cabine d’un Antonov-2, un biplan monomoteur, connu à l’époque soviétique sous le nom de kukuruznik, ou plumeau de maïs.

Extrait de “The Great Siberian Thaw”
The New Yorker, le 17 janvier, 2022

L’avion grondait vers le haut, s’élevant au-dessus d’un horizon de mélèzes et de pins, et de lacs couleur de boue. C’était impossible à dire à travers le hublot poussiéreux de l’Antonov, mais en dessous de moi, le sol respirait, ou plutôt exhalait.

Il y a trois millions d’années, alors que des glaciers de la taille d’un continent descendaient des pôles, les températures en Sibérie ont plongé à moins quatre-vingts degrés Fahrenheit, et de vastes étendues de sol ont gelé sous terre. Alors que la planète évoluait entre les périodes glaciaires et interglaciaires, une grande partie de ce sol gelé a dégelé, pour geler à nouveau, cela des dizaines de fois.

Il y a environ onze millénaires et demi, la dernière période glaciaire a cédé la place à la période interglaciaire actuelle et les températures ont commencé à augmenter. Le sol qui restait gelé toute l’année était connu sous le nom de pergélisol. Il se trouve maintenant sous neuf millions de miles carrés de la surface de la Terre, soit un quart de la masse continentale de l’hémisphère nord. La Russie détient la plus grande part du monde : les deux tiers du territoire du pays reposent sur le pergélisol.

En Yakoutie, où le pergélisol peut atteindre près d’un kilomètre de profondeur, les températures annuelles ont augmenté de plus de deux degrés Celsius depuis la révolution industrielle, soit le double de la moyenne mondiale. À mesure que l’air se réchauffe, le sol se réchauffe aussi. La déforestation et les incendies de forêt - deux problèmes aigus en Yakoutie - suppriment la couche supérieure protectrice de la végétation et augmentent encore plus les températures souterraines.

Pendant des milliers d’années, la terre gelée a englouti toutes sortes de matières organiques, des souches d’arbres aux mammouths laineux. Au fur et à mesure que le pergélisol dégèle, les microbes du sol se réveillent et commencent à se régaler de la biomasse de dégivrage. C’est un processus funky et organique, semblable à débrancher votre congélateur et à laisser la porte ouverte, pour revenir un jour plus tard pour voir que les poitrines de poulet à l’arrière ont commencé à pourrir.

Dans le cas du pergélisol, cette digestion microbienne libère un rejet constant de dioxyde de carbone et de méthane. Les modèles scientifiques suggèrent que le pergélisol contient un billion et demi de tonnes de carbone, soit deux fois plus que ce qui est actuellement contenu dans l’atmosphère terrestre.

Trofime Maksimov, un scientifique qui étudie la contribution du pergélisol au changement climatique, était assis à côté de moi dans l’Antonov, criant des instructions au pilote dans le cockpit. Une fois par mois, Maksimov affrète l’avion afin de mesurer la concentration de gaz à effet de serre dans l’atmosphère au-dessus de la Yakoutie.

Il a décrit le dégel du pergélisol comme une sorte de boucle de rétroaction : la libération de gaz à effet de serre provoque des températures plus chaudes, qui, à leur tour, font fondre davantage le pergélisol. « C’est un processus naturel », m’a-t-il dit. « Ce qui signifie que, contrairement aux processus purement anthropiques » - par exemple, les émissions des usines ou des automobiles – « une fois que cela a commencé, vous ne pouvez pas vraiment l’arrêter. »...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Planète

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...