Édition du 21 juin 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Premières Nations

Le monde sociopolitique autochtone au Québec de Novembre 2014 à février 2015

* Cette chronique est rédigée à partir d’une liste d’informations bimensuelles intitulée Actualités sociopolitiques autochtones. Si vous désirez recevoir cette liste, ou si vous avez des nouvelles sociopolitiques à partager, vous pouvez contacter l’auteure à : genevievebeaudet@gmail.com.

RECHERCHES AMÉRINDIENNES AU QUÉBEC, XLIV, NOS 2-3, 2014

Octobre à décembre 2014

Plusieurs nouvelles reliées à la gestion des ressources naturelles ont fait la manchette d’octobre à décembre 2014. Les communautés algonquines de Wolf Lake et d’Eagle Village s’opposent alors au projet à risque élevé d’une mine de terres rares à ciel ouvert (Premières Nations de Wolf Lake et de Eagle Lake 2014). Le chef de Uashat mak Mani Utenam, Mike Mckenzie, avise fermement le gouvernement Harper que l’approche colonialiste de l’industrie doit évoluer vers « des formes de partenariat concrètes et respectant des standards de travail et de collaboration reconnus » (Premières Nations innues 2014).

Et alors que la compagnie TransCanada engage l’ex-chef de l’Assemblée des Premières Nations, Phil Fontaine, comme lobbyiste pour mousser son projet d’oléoduc pétrolier (TVA Nouvelles, 4 nov. 2014), la communauté Crie et Inuite de Whapmagoostui / Kuujjuarapik annonce avec fierté la mise sur pied d’une centrale électrique hybride alimentée entièrement en énergies renouvelables (biomasse, éolien), une première dans le Grand Nord (German 2014b).

Du côté d’Eeyou Istchee, les Cris s’inquiètent des conséquences qui découleront de la décision du gouvernement Couillard de couper cinquante-quatre postes au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (German 2014a). Et le 23 novembre, des jeunes marcheurs cris entreprennent une marche de 850 km de Mistassini à Montréal pour sensibiliser la population aux dangers de l’exploitation de l’uranium (Radio- Canada, 22 nov. 2014). Les nations innues, anshinabeg et atikamekw décident de s’unir pour la défense de leurs droits territoriaux et pour entreprendre des démarches juridiques (Radio-Canada, 13 nov. 2014).

En novembre, l’association Femmes autochtones du Québec organise sa conférence annuelle autour de la thématique « Valoriser la gouvernance traditionnelle au féminin » (Femmes autochtones du Québec 2014), et la Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador publie une nouvelle version de son Protocole de recherche des Premières Nations du Québec et du Labrador (CSSSPNQL 2014), lequel avait été lancé au Sommet socio-économique de Mashteuiatsh en 2005. Le 22 décembre, le chef d’Opitciwan, Christian Awashish, souhaite une « paix des Braves » entre l’industrie forestière (principalement la compagnie Résolu) et sa communauté (Le Réveil du Saguenay, 22 déc. 2014).

Pour finir l’année, la danse festive traditionnelle est à l’honneur. Le 12 décembre, le Centre d’amitié autochtone de Montréal (CAAM) et le mouvement Idle no more/Fini l’inertie organisent une round danse, et le 15 décembre l’arrivée des marcheurs cris à Montréal suscite une danse d’accueil (Larivière et Mollen- Dupuis 2014).

Le 15 décembre, Perry Bellegarde, de Saskatchewan, est élu nouveau chef national de l’Assemblée des Premières Nations du Canada (APN), et le chef intérimaire de l’APN, Ghislain Picard, retourne à ses fonctions de chef régional à l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador (APNQL).

Et, finalement, le Réseau pour la stratégie urbaine de la communauté autochtone de Montréal (RÉSEAU) organise en décembre un Salon des arts autochtones simultanément avec son Rassemblement d’hiver traditionnel.

Janvier et février 2015

Le 12 janvier, le ministre conservateur des Affaires autochtones, Bernard Valcourt, annonce à Québec l’octroi de fonds pour les centres d’amitié et autres organismes autochtones en milieu urbain (Le Soleil, 12 janv. 2015). Le même jour, un lecteur – et historien – d’un journal anglophone rappelle qu’en 1885 plus de 500 000 Montréalais manifestaient dans la rue pour s’opposer à la décision du conservateur John A. MacDonald d’exécuter Louis Riel (Wilkins 2015). D’autre part, les différents organismes autochtones de Montréal, en plus d’offrir plusieurs services aux personnes, sont très actifs sur la place publique.

En mars le RÉSEAU organise le MAMU 2015 – Salon autochtone de l’emploi et de la formation. De son côté, le nouveau Centre de développement communautaire autochtone de Montréal organise en mars un Forum pour les jeunes autochtones intitulé « Fais-toi entendre ! » (CDCAM 2015), et le Centre d’amitié autochtone de Montréal (CAAM) fait un panel sur la résistance autochtone au colonialisme et au racisme avec, entre autres, Glen Coulthard, professeur à l’Université de la Colombie-Britannique et membre de la Nation dènèe de Yellowknife (CAAM 2015). Finalement, d’autres activités sont organisées par les associations étudiantes universitaires comme le Cercle des Premières Nations de l’UQAM et le nouveau Cercle Ok8API de l’UdeM, sans compter la semaine complète d’activités intitulée « First Voices week » organisée du 26 au 30 janvier par l’université Concordia.

Le 15 janvier, Jobie Tukkiapik est réélu président de la corporation Makivik. Il s’engage à continuer la lutte contre la pauvreté au Nunavik et souhaite reprendre les discussions entre les Nunavimmiuts sur le contrôle du territoire, après l’échec du référendum du 27 avril 2011 (Nunatsiaq Online 2015). En janvier également, le gouvernement du Québec engage l’ex-premier ministre Lucien Bouchard comme médiateur dans le dossier qui oppose la province et l’entreprise Produits forestiers Résolu au Grand Conseil des Cris (Le Devoir, 27 janv. 2015).

Actualités

Le 17 janvier, le départ de l’ex-sénateur et ancien chef innu Aurélien Gill, décédé des suites d’un cancer à 81 ans, est salué par plusieurs chefs, qui soulignent son apport important à la mise sur pied de l’Association des Indiens du Québec, précurseur de l’APNQL (Radio-Canada, 19 janv. 2015).

Au début de février, les Algonquins du Lac Barrière dénoncent la mauvaise gestion et les frais exorbitants de la firme privée chargée de les « administrer » et décident d’intenter une poursuite contre le gouvernement du Canada et contre les séquestres-administrateurs (Algonquins du Lac Barrière 2015). Le 14 février, une autre marche commémorative pour les femmes autochtones disparues et assassinées a lieu à Montréal.

Les 25 et 26 février, l’Institut de développement durable de l’APNQL organise un colloque intitulé « Le climat en changement : l’adaptation par les Premières Nations du Québec », en collaboration avec l’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA 2015). La même fin de semaine, un symposium d’affaires sur le développement du Nord est organisé par le gouvernement du Québec dans le cadre du Plan Nord (Gouvernement du Québec 2015).

En février, les Innus déclarent l’unification de leur nation et espèrent se donner un gouvernement national qui fonctionnera selon un modèle confédéral d’ici deux ans. Pour y parvenir, ils s’engagent à consulter les 18 000 membres de leurs neuf communautés (Radio-Canada, 26 fév. 2015).

Femmes autochtones disparues et assassinées

En 2014, la mobilisation pour exiger la mise sur pied d’une commission d’enquête nationale sur les femmes disparues et assassinées s’était amplifiée. En novembre, le sénateur libéral, Serge Joyal, « offre des arguments légaux tout prêts pour quiconque voudra traîner en Cour le gouvernement » (La Presse, 20 nov. 2014), et l’activiste de renommée internationale Naomi Klein dénonce la situation (Klein 2014). Le 21 décembre, la Commission interaméricaine des droits de l’homme (CIDH) dépose un rapport accablant (IACHR 2014) qui fait suite à de nombreux autres rapports, déjà soulignés par la journaliste Emmanuelle Walter dans un livre récent (Walter 2014). D’autre part, comme l’ont observé Walter et plusieurs autres avant elle, la surreprésentation des femmes autochtones est causée par de nombreux facteurs sociologiques et politiques consécutifs aux politiques colonialistes canadiennes, p. ex. le racisme systémique, l’acculturation, la déconstruction sociale et économique, la mise en réserve, la perte de territoire et la surpopulation, ainsi que par la rencontre de toutes ces oppressions. Tout cela a mené à une vulnérabilité extrême chez les femmes autochtones, à la fois dans l’univers des réserves qu’elles fuient, à cause de la violence familiale, et dans l’univers allochtone où elles ne trouvent pas toujours leur place et sont des proies faciles. Le gouvernement conservateur, qui a déclaré vouloir régler la situation de sa façon simpliste et moralisatrice habituelle en « punissant les coupables » (Radio-Canada, 27 fév. 2015), se trouve maintenant de plus en plus isolé dans sa position (Le Devoir, 28 fév. 2015).

Médiagraphie

ALGONQUINS DU LAC BARRIÈRE, 2015 : « Les Algonquins du Lac Barrière intentent une poursuite judiciaire contre le gouvernement du Canada et contre les séquestres-administrateurs ». <http://montreal.mediacoop.ca/fr/new...> (consulté le 10 mars 2015).

AQLPA (Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique), 2015 : « Le climat en changement : l’adaptation par les Premières Nations au Québec ». <http://www.aqlpa.com/actualites/le-...> (consulté le 10 mars 2015).

CAAM (Centre d’amitié autochtone de Montréal), 2015 : <https://www.facebook.com/events/317...> (consulté le 10 mars 2015).

CDCAM (Centre de développement communautaire autochtone de Montréal, 2015 : « Forum des jeunes autochtones à Montréal – Fais-toi entendre ». <http://www.nativemontreal.com/fr/ac...> (consulté le 10 mars 2015).

CERCLE DES PREMIÈRES NATIONS DE L’UQAM, 2015 : « Activités ». <http://cpn.uqam.ca/> (consulté le 10 mars 2015).

CSSSLPNQL (Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador, 2014 : « Une nouvelle version du Protocole de recherche des Premières Nations du Québec et du Labrador ». <http://www.cssspnql.com/nouvelles-m...> (consulté le 9 mars 2015).

FEMMES AUTOCHTONES DU QUÉBEC, 2014 : « Conférence annuelle de Femmes autochtones du Québec 2014 ». <http://www.faq-qnw.org/sites/defaul...> (consulté le 9 mars 2015).

GERMAN, Amy, 2014a : « Quebec’s austerity cutbacks could set up an environmental disaster ». The Nation, 1er novembre. <http://www.nationnews.ca/quebecs-au...> (consulté le 9 mars 2015). —, 2014b : « Green energy for Great Whale and Wemindji ». The Nation, 14 novembre. <http://www.nationnews.ca/green-ener...> (consulté le 9 mars 2015).

GOUVERNEMENT DU QUÉBEC (Plan Nord), 2015 : « Symposium international sur le développement nordique ». <http://www.plannord.gouv.qc.ca/fr/s...> (consulté le 10 mars 2015).

IACHR (Inter-American Commission on Human Rights, 2014 : Missing and Murdered Indigenous Women in British Columbia, Canada. Inter-American Commission on Human Rights, Washington. <http://www.oas.org/en/iachr/reports...> (consulté le 13 mars 2015)

KLEIN, N., 2014 : « No one saw anything : Bearing witness to the ongoing catastrophe of MMIW ». <http://rabble.ca/columnists/2014/12...> (consulté le 10 mars 2015).

LA PRESSE, 2014 : « Enquête sur les femmes autochtones : des sénateurs offrent des arguments légaux ». <http://www.lapresse.ca/actualites/p...> (consulté le 10 mars 2015). LARIVIÈRE, W., et M. MOLLEN-DUPUIS, 2014 : « Danse d’accueil pour les marcheurs Crees contre l’uranium – Rounddance welcome for the Cree walkers against uranium ». <https://www.facebook.> (consulté le 10 mars 2015).

LE DEVOIR, 2015a : « Résolu : Québec a nommé Bouchard à la hâte selon les Cris ». <http://www.ledevoir.com/politique/> (consulté le 10 mars 2015). —, 2015b : « Femmes autochtones disparues : Ottawa encore seul dans son coin ». <http://www.ledevoir.com/politique/> (consulté le 10 mars 2015).

LE RÉVEIL DU SAGUENAY, 2014 : « Résolu : le chef d’Opitciwan veut faire la paix… des braves ». <> (consulté le 9 mars 2015).

LE SOLEIL, 2015 : « 500,000 $ pour aider les autochtones qui arrivent en ville » <http://www.lapresse.ca/le-soleil/> (consulté le 10 mars 2015).

NUNATSIAQ ONLINE, 2015 : « Nunavik gives clear mandate to reigning Makivik president ». <http://www.nunatsiaqonline.> (consulté le 10 mars 2015).

OK8API, CERCLE AUTOCHTONE DE L’UDEM, 2015 : « Conférences ». <https://cercleok8api.wordpress.com/> (consulté le 10 mars 2015).

PREMIÈRES NATIONS DE WOLF LAKE ET DE EAGLE LAKE, 2014 : « Des Algonquins s’opposent à l’investissement de 1 M $ de Québec dans un projet à risque élevé de mine de terres rares à ciel ouvert ». Communiqué de presse. Market Wired, 1/5 octobre. <> (consulté le 9 mars 2015).

PREMIÈRES NATIONS INNUES, 2014 : « La Nation innue, acteur incontournable du développement des ressources naturelles ». Communiqué de presse, CNW Telbec, 14 octobre. < h t t p : / / w w w. n e w s w i re . c a / f r / story/1427662/la-nation-innue-acteur- incontournable-du-developpement- des-ressources-naturelles> (consulté le 9 mars 2015).

RADIO-CANADA, 2014a : « 850 km de marche pour protester contre l’exploitation de l’uranium ». <http://ici.> (consulté le 9 mars 2015). —, 2014b : « Trois nations autochtones s’unissent pour leurs droits ancestraux ». <http://ici.radio-canada.ca/> (consulté le 9 mars 2015). —, 2015a : « Des chefs autochtones rendent hommage à Aurélien Gill ». <http://ici.radio-canada.ca/regions/> (consulté le 10 mars 2015). —, 2015b : « Les Innus veulent se donner un gouvernement national ». <> (consulté le 10 mars 2015). —, 2015c : « Une table ronde se penche sur les femmes autochtones disparues ». <http://actualites.sympatico.ca/> (consulté le 10 mars 2015).

TVA NOUVELLES, 2014 : « Pipeline de TransCanada : la grande séduction des peuples autochtones ». <http://tvanouvelles.> (consulté le 9 mars 2015).

WALTER, Emmanuelle, 2014 : Soeurs volées : enquête sur un féminicide au Canada. Lux éditeur, Montréal.

WILKINS, Robert N., 2015 : « Opinion : Sir John A.’s popularity in Montreal did not last ». <http://montrealgazette.> (consulté le 10 mars 2015).

Geneviève Beaudet

genevievebeaudet@videotron.qc.ca

Sur le même thème : Premières Nations

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...