Édition du 3 décembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

Les changements climatiques, un objet de croyance !

Nombreuses sont les personnes qui affirment ne pas croire aux changements climatiques. Or, les changements climatiques ne sont pas un objet de croyance. La croyance est une adhésion à une représentation du monde subjectivement recevable, mais objectivement insatisfaisante et donc insuffisante.

Il appert que l’affirmation qu’il y a effectivement des changements climatiques repose sur l’observation du monde réel et sur des faits mesurables et non sur une quelconque représentation du monde qui relève plus d’une vue de l’esprit que d’une véritable adhésion à la réalité.

Dans cette perspective, il est primordial de se poser la question suivante : qu’est-ce qui amène des gens à affirmer qu’ils ne croient pas aux changements climatiques ? Les raisons sont certainement diverses, mais il est essentiel de se pencher sur l’une d’entre elles : nier la réalité par refus de perdre ses privilèges, car les transformations profondes nécessaires pour faire face au défi que représente les changements climatiques remettent nécessairement en question les privilèges des mieux nantis et des dominants, mais aussi notre de vie. Nous avons individuellement et collectivement à repenser l’économie de fond en comble, à déconstruire et à se délester des dogmes économiques telle la croissance illimitée, à remettre en question la trinité surproduction-surconsommation-surexploitation, à remettre en question notre sacro-saint mode de vie et notre relation à la nature, à créer de nouveaux modèles de société en harmonie avec l’environnement, à enclencher une décroissance équitable et gérable pendant qu’il en est encore temps, à repenser nos modes de transport, à faire de la politique autrement, etc.

Les défis sont grands. Il est impératif de choisir en toute conscience d’y faire face et de mettre en œuvre les profondes transformations que requiert la situation inédite à laquelle l’humanité est confrontée. Si nous ne les entreprenons pas de nous-mêmes, elles nous tomberont dessus par la force des choses, nous n’y échapperons pas, car les changements climatiques ne sont pas une croyance. Ce sont des faits observables et dont les effets sont mesurables et bien réels. Que cela nous plaise ou non, la négation de la réalité ne change rien à cette réalité. Les faits sont là !

Nelson Tardif
Citoyen du monde

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...