Édition du 31 janvier 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Santé

Syndicalisme

Les syndiqué-es du CUSM dénoncent des compressions budgétaires qui peuvent mettre en péril la santé de la population (CSN)

MONTRÉAL, le 13 févr. 2013 - Les employé-es du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) manifestent ce midi, afin d’exprimer leur colère devant la volonté apparente du CUSM à résoudre son déficit de 115 millions de dollars sur le dos de la population et des employé-es.

Malgré les conclusions troublantes d’un récent rapport sur les règles de gouvernance et de la gestion financière émise par le Ministère de la Santé et des Services sociaux, les gestionnaires du CUSM ont prévu des coupes en salubrité et dans les programmes les plus performants. En même temps, la direction refuse catégoriquement de discuter des correctifs sur la gestion des fournitures et sur le ratio des cadres/salariés, qui est beaucoup plus élevé qu’ailleurs.

« Non seulement la direction du CUSM a décidé d’économiser en mettant un terme à l’existence de l’équipe spécialisée dans la désinfection des lieux affectés par C. difficile, mais encore les gestionnaires ont décidé de diminuer de moitié le temps consacré à l’entretien des bureaux, souligne Paul Thomas, président du Syndicat des employé-es du Centre universitaire de santé McGill (SECUSM). Je n’ai aucun doute que ces mauvaises décisions mettront en péril notre santé et celle de la population. »

La direction a indiqué qu’elle poursuivra des compressions dans l’ensemble des programmes, sans égard à la performance ou à l’importance à la population.

Les employé-es manifestent aux suivants établissements du CUSM : l’Hôpital Général de Montréal, l’Hôpital Royal-Victoria, l’Hôpital de Lachine, l’Hôpital de Montréal pour enfants, l’Institut thoracique de Montréal, l’Institut neurologique de Montréal, ainsi que le centre administratif du CUSM au centre-ville de Montréal.

Le SECUSM - CSN, qui est affilié à la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) et la Confédération des syndicats nationaux (CSN), représente environ 4800 employé-es du CUSM, y compris le personnel paratechnique, les services auxiliaires et de métiers, le personnel de bureau, les techniciens et techniciennes et les professionnel-les de l’administration.

Sur le même thème : Santé

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...