Édition du 22 septembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Economie canadienne

Les travailleurs canadiens ne peuvent faire face à d'autres retards du gouvernement pour le remplacement des salaires (Unifor)

TORONTO, le 1er avril 2020 - Unifor met en garde le gouvernement du Canada contre de nouveaux retards dans l’octroi de l’aide financière aux travailleuses et travailleurs et aux employeurs, qui se fait déjà attendre.

« De nombreux travailleurs et travailleuses entrent dans leur troisième semaine d’isolement, aggravée par la perte d’emploi la plus soudaine et la plus généralisée que notre pays ait jamais connue. Aujourd’hui, quelques jours seulement après que le gouvernement fédéral ait présenté un plan qui s’apparente à un plan inclusif, il semble que d’autres obstacles aient été dressés, a déclaré Jerry Dias, président national d’Unifor. Ce n’est pas le moment de se livrer à des attaques partisanes et d’annoncer des retards, c’est le moment de rationaliser la mise en place des solutions responsables dont les travailleuses et travailleurs canadiens ont besoin. »

Aujourd’hui, le ministre des Finances, Bill Morneau, a annoncé que le portail permettant aux employeurs d’accéder aux fonds de remplacement du salaire ne sera pas disponible avant 3 à 6 semaines supplémentaires. Plus tôt aujourd’hui, les politiciens conservateurs ont critiqué ce programme nécessaire et le Premier ministre Trudeau a annoncé que le Parlement sera rappelé pour voter sur le plan de relance économique.

Unifor a préconisé des mesures rapides et complètes pour protéger les emplois, les intérêts financiers et la santé des travailleuses et travailleurs dès le 5 mars 2020. Toutefois, nombre de ces nouvelles mesures n’ont pas encore été adoptées et les travailleuses et travailleurs ne peuvent toujours pas demander ou recevoir les nouvelles prestations qui ont été annoncées.

« Les travailleuses et travailleurs attendent toujours l’aide financière annoncée il y a quelques semaines, avec des millions de personnes déjà sans emploi ou mises à pied, a déclaré Renaud Gagné, directeur québécois d’Unifor. Les travailleuses et travailleurs canadiens font leur part pour arrêter la propagation de cette pandémie virale, il est temps qu’Ottawa apporte la clarté et le leadership nécessaires pour nous permettre de traverser cette crise ensemble, avec un plan complet, et non plus des annonces disparates et des retards irresponsables. »

À la veille d’une nouvelle session parlementaire d’urgence, Unifor exhorte les décideurs politiques à mettre en place une réglementation responsable pour les employeurs qui bénéficient de l’élargissement des subventions salariales pour répondre aux besoins du public.

Cela comprend le maintien des programmes d’avantages sociaux et des cotisations de retraite, ainsi que des limites à la rémunération des dirigeants et au versement de dividendes aux actionnaires.

Unifor a rédigé cette fiche d’information sur la PCU et a mis en ligne des mises à jour sur les réponses du syndicat à la pandémie, ainsi que des ressources pour les membres à l’adresse unifor.org/COVID19fr.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Economie canadienne

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...