Édition du 4 octobre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Contre les coupures dans l’aide sociale

Contre les coupures à l’aide sociale

Lettre à Agnès Maltais

La mobilisation se poursuit. Voici une lettre collective, initiée par le RÉPAC, adressée à Agnès Maltais, signée par 75 militantes et militants, travailleuses et travailleurs du communautaire.

Québec, le 7 mars 2013

Madame Maltais,

Nous sommes des militantes et militants, travailleuses et travailleurs du communautaire, à Québec, en colère contre les mesures violentes que vous avez annoncées et qui appauvriront les plus pauvres de notre société.

Nous sommes en colère contre les préjugés que vous martelez et le mépris dont vous faites preuve depuis quelques jours. Vous affirmez que « ce n’est pas normal de donner 129 $ à quelqu’un pour qu’il reste à la maison », que toutes les personnes coupées trouveront un emploi et que, concernant l’aide aux personnes toxicomanes, on a trouvé « des personnes qui en profitaient ».

De la part d’une ministre de la Solidarité sociale, nous nous serions attendus à un peu plus de solidarité, de désir de justice sociale. Vous vous êtes engagée à lutter contre la pauvreté. Ferez-vous comme vos prédécesseurs libéraux en vous engageant plutôt sur le chemin de la lutte aux pauvres ?

Madame Maltais, l’aide sociale n’est pas un choix ! Survivre avec quelques centaines de dollars par mois n’est pas un choix. Survivre à l’aide sociale est synonyme de pauvreté extrême, d’isolement. Ce n’est surtout pas en appauvrissant davantage les gens que vous réglerez la pauvreté !

Nous sommes en colère contre la diminution des prestations d’aide sociale pour les personnes de 55 à 57 ans et pour les familles biparentales avec de jeunes enfants. Vous privez ces personnes et ces couples de 129 $ par mois, soit près de 20 % de leur revenu.

Vous faites miroiter un montant supplémentaire pour toute personne participant à un programme de réinsertion à l’emploi. Qu’arrivera-t-il aux personnes qui n’auront pas trouvé d’emploi à ce moment ? Qui voudra embaucher une personne de 57 ans qui a un trou de plusieurs années dans son curriculum vitae ? Vous n’échapperez personne, avez-vous dit. Laissez-nous en douter. Si vous souhaitez que des personnes retournent sur le marché du travail, commencez par les traiter avec un minimum de respect et de dignité.

Nous avons honte de notre gouvernement qui pénalise les personnes toxicomanes, en limitant à 90 jours l’aide pour les thérapies pour toxicomanes ou alcooliques. Qui êtes-vous, Madame Maltais, pour juger du nombre de jours dont ces personnes ont besoin pour se remettre sur pied, pour se réintégrer à la société ?

Alors que vous allez à Ottawa « défendre » les chômeuses et chômeurs, vous plantez un couteau dans le dos des personnes assistées sociales. Honte à vous ! Où se rendront les personnes qui n’auront plus droit aux prestations d’assurance-emploi ?

Nous joignons notre voix et notre colère aux groupes de défense de droits des personnes assistées sociales pour exiger le retrait immédiat des coupures annoncées à l’aide sociale. Nous réclamons un revenu décent pour toutes et tous.


Signataires :

Anne-Valérie Lemieux Breton, Québec, Vania Wright-Larin, Québec, Anne Leblanc, Québec, Cheryl Ann Dagenais, Québec, Camille Marceau Bouchard, Québec, Yves Carrier, Saint-Apollinaire, Charles Rice, Québec, Patrice Lemieux Breton, Québec, Ginette Lewis, Québec, Julie Bellavance, Québec, Christina Guillot-Blanchet, Québec, Nancy-Anne Walsh, Lac-Delage, Monique Foley, Québec, Lucille Caron, Québec, Marie-Eve Rheault, Québec, Lucy Gélinas, Québec, Emilie Guimond-Bélanger, Montréal, Richard Langlois, Québec, Christelle Géhard, Québec, Typhaine Leclerc-Sobry, Québec, Lucie Gosselin, Québec, Réal Grenier, Québec, Marc-André LeMay, Québec, Renaud Blais, Québec, Louise Bergeron, Montréal, Bernadette Dubuc, Québec, Vicky Brazeau, Québec, Guy Boulanger, Québec, Lise Aubin, Lévis, Louise Foisy, Lévis, Bernard Ménard, Trois-Rivières, Gérald Doré, Québec, Véronique Couillard, La Malbaie, Mathieu Gagnon, Québec, Christian Loupret, Québec, Ariane Gauthier-Tremblay, Québec, Véronique Laflamme, Québec, Hélène Nazon, Québec, Josée Simard, Québec, Anne Couture, Québec, Maryse Martel, Québec, Isabelle B.-Milot, Lévis, Michelle Hubert, La Malbaie, Émilie Tremblay, Québec, Karoline Demers, Québec, Marie Michelle Loubier, Québec, Vanessa Landry, Québec, Harold Jenkins, Québec, Mélissa Lizotte, Port-Cartier, Annick Dumont, Port-Cartier, Jeanne Dumas, Québec, Jonathan Carmichael, Québec, Nicole Dionne, Québec, Jean-Pierre Duchesneau, Québec, Alexandra Dionne, Québec, Nadia Beaudoin, Québec, Caroline Tremblay, Stoneham, Pénélope Guay, Québec, Nathalie Guay, Québec, Jenny Hervieux, Québec, Denis Falardeau, Québec, Marie-Josée Dufour, Québec, Jessica Massé, Québec, Annie Cloutier, Québec, Mélanie Leblanc, Québec, Lise Mathieu, Québec, Marielle Bouchard, Québec, Marie-Ève Duchesne, Québec, Marie-Hélène Fortier, St-Fortunat, Marie Auger, Québec, Nancy Demers, Ancienne-Lorette, Joyce Harvey, Québec, Gisèle Dumont, La Malbaie, Nathaly Dufour, Saint-Nicolas`, Nicole Lambert, Québec


Sur le même thème : Contre les coupures dans l’aide sociale

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...