Édition du 22 septembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Lettre à Françoise David : attention à la surenchère verbale

Chère Françoise,

J’ai été très déçu hier que tu associes Jean-François Legault à Donald Trump parce qu’il propose un test sur les valeurs québécoises pour les nouveaux arrivants au Québec. Comparer François Legault à Donald Trump c’est de la surenchère verbale et du populisme, et irresponsable de la part de la chef d’un parti politique, parti dont je suis par ailleurs membre. Quant on voit en France la surenchère verbale et le tirage de couverte de la part de plusieurs politiciens toutes tendances confondues sur de tels enjeux alors que d’innocentes victimes ont été sacrifiées sur l’autel du terrorisme et de l’extrémisme au cours des derniers mois il faut tourner sept fois la langue dans sa bouche avant de parler de choses aussi délicates. Il ne faudrait pas que cette façon de faire de la politique aux Etats-Unis alors que Hilary Clinton associe Donald Trump au Ku Klux Klan traverse notre frontière. Québec Solidaire a été jusqu’ici irréprochable sur ce plan et donne depuis maintenant dix ans l’exemple que l’on peut faire de la politique de façon noble et respectueuse, ce que tout le monde reconnaît, et il faudrait que cela continue.

D’autre part, sur la question de fond je suis personnellement d’accord avec l’idée d’un test des valeurs pour les nouveaux arrivants. J’habite le quartier Sainte-Marie à Montréal. Je me bats depuis des années pour que les jardiniers, et en particulier les jardinières, d’origine bengladaise répondent à mes salutations, et qu’ils, elles, s’adressent à moi en français dans notre espace commun qu’est notre jardin communautaire, et à force de persévérance j’obtiens après des années un certain résultat. D’autre part je travaille comme surveillant de dîner dans une école du quartier voisin et je suis gêné de me diriger vers mes collègues portant le voile pour leur faire la bise en ce début d’année car je ne sais pas comment je serai reçu. Une collègue berbère me dit que ces femmes ne peuvent même pas serrer la main d’un homme... Selon moi la proposition de François Legault d’un test de valeurs avant d’immigrer au Québec mérite d’être discutée et non rejetée du revers de la main mettant ainsi fin à toute discussion. Venir habiter au Québec c’est aussi désirer s’intégrer et respecter les valeurs de la société d’accueil. Parler de repli identitaire chaque fois que l’on parle d’identité au Québec ne mène nulle part. La question identitaire et les préoccupations légitimes de la population à ce sujet ici comme ailleurs méritent l’écoute et le respect. Les immigrants seraient les premières victimes d’un repli sur soi généralisé qui découlerait entre autres d’un regard hautain et méprisant de personnes qui se pensent plus évoluées que les autres. Laissons ce rôle à Philippe Couillard et à son calcul politique machiavélique d’agir ainsi pour nous diviser et nous éloigner du pays que nous voulons bâtir tous et toutes ensemble.

Amicalement

Yves Chartrand

Yves Chartrand

Intervenant social
Montréal

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...