Édition du 18 juin 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Éducation

Manifestation contre les coupures de la mesure alimentaire dans deux écoles primaires de la CSDM dans le quartier Centre-Sud.

Rassemblement ce jeudi 4 avril-16h00 : dans la cours d’école Jean-Batiste Meilleur ( De Rouen et Fullum)

Montréal - 4 avril 2019 - Conséquence de la nouvelle carte de défavorisation du Comité de gestion de la taxe scolaire, 51 élèves de l’école primaire Saint-Anselme de la CSDM, perdront à la rentrée scolaire les repas chauds à 1 $. 70 élèves de l’école primaire Jean-Baptiste Meilleur l’avaient perdu en 2015 quand la CSDM compressait ses budgets afin d’atteindre un équilibre budgétaire. La nouvelle carte témoigne de la gentrification de ces quartiers, mais masque la réalité et les besoins de nombreuses familles et enfants sous le seuil de faible revenu. C’est un non-sens de couper ce service essentiel dans des écoles où autant d’enfants utilisent la mesure.

Les organismes et les parents demandent un engagement ferme à la CSDM et au ministère de l’éducation de maintenir la mesure alimentaire dans les 14 écoles menacées de la perdre sur l’île de Montréal. Au-delà de ce geste urgent, la vraie solution passe par l’implantation d’une politique alimentaire scolaire universelle incluant des dîners gratuits et de qualité pour tous les enfants, indépendamment du revenu de leurs parents.

Impacts directs :

À Saint-Anselme , 51 élèves présentant d’importantes fragilités sociales, parmi eux des enfants avec des besoins particuliers, notamment le Trouble du spectre de l’Autisme. Ces élèves sont transportés quotidiennement en Berlines, ce qui rend impossible le retour à maison à l’heure du dîner. C’est enfants seront laissés pour la plus part sans surveillance la clé au coup et le ventre vide ?

À Jean-baptiste-Meilleur 70 élèves dans une situation de défavorisation, des enfants avec des besoins particuliers, des enfants des classes d’accueil et des enfants réfugiés syriens, souffrent des coupures de la Mesure alimentaire depuis 2015. Le coût de la surveillance est difficilement assumé par ces familles. Malgré tous les efforts du conseil d’établissement et de la direction, aucune piste de solution n’a été explorée par la CSDM. Nous remercions l’organisme Carrefour Alimentaire, l’organisme la Relance Jeunes et Famille ainsi que la Banque Desjardins de leurs soutiens au projet de cuisine « Boites à lunch » qui dépanne ces élèves et leur offre des repas à la hauteur de leurs besoins.

Nos attentes :

Nous exigeons du Conseil des Commissaires de la CSDM de faire de nos enfants leur priorité et de maintenir la mesure alimentaire pour les 10 écoles touchées par ces coupures en septembre 2019.

Nous demandons à monsieur Jean-François Roberge, notre ministre de l’éducation de mettre en place les mécanismes nécessaires afin de nous permettra d’offrir la mesure alimentaire à tous les enfants défavorisés dans toutes les écoles de la CSDM .

Un enfant qui a faim risque de ne pas réussir ! Nous faisons notre part, prière de faire la vôtre !

Programme de la manifestation :

15h30 : rassemblements dans les cours des écoles Saint-Anselme ( Bercy coin De Rouen) et Jean-Batiste Meilleur ( De Rouen et Fullum)

15h45 : début de la marche de Saint-Anselme vers Jean-Baptiste Meilleur.

16h00 : début de la marche vers le stationnement de la CDC au 2187 rue LaRivière.

16h10 : parole aux manifestants

17h00 : remerciements et fin de la manifestation.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Éducation

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...