Édition du 21 décembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Action communautaire autonome

Milieu communautaire autonome ignoré dans le mini budget du 25 novembre !

Le ROCLD, membre du Regroupement québécois de l’Action communautaire autonome, se prépare à augmenter les moyens de pression face à l’inertie gouvernementale.

TIOHTIÁ:KE/MONTRÉAL, le 29 nov. 2021 - Les organismes communautaires autonomes sont eux-aussi touchés par l’inflation et la pénurie de main d’œuvre, les deux principaux enjeux du mini budget. Pourtant, aucune augmentation substantielle de financement n’est prévue dans la mise à jour économique pour 2021-2022, laissant le milieu communautaire en proie à une grande précarité financière malgré la bonne croissance économique que vit le Québec actuellement.

Sur le front de la réussite éducative des jeunes, les mêmes questions de rétention de personnel et d’augmentation des coûts d’activité des organismes communautaires de lutte au décrochage (OCLD) demeurent sans réponse du gouvernement. Alors que la pandémie a des conséquences majeures sur la réussite scolaire et éducative des jeunes, les organismes communautaires ont dû redoubler d’effort pour soutenir les jeunes les plus en difficulté, et ce, malgré la grande précarité de leur financement. Il y a même des OCLD reconnus par le ministère de l’Éducation qui n’ont toujours aucun financement de celui-ci. Ces organismes sont pourtant essentiels pour la réussite scolaire des jeunes de leur région.

« À force de faire toujours plus avec toujours moins de ressources, le milieu communautaire autonome est sur le point de craquer. De par notre mission auprès des enfants et des jeunes en difficulté, nous avons jusqu’ici évité la rupture de services, mais la situation est critique et ne peut être ignorée plus longtemps. On se prépare donc à augmenter les moyens de pression. S’il le faut, nous irons en grève », explique Mélanie Marsolais, directrice générale du ROCLD.

Le manque de reconnaissance et d’un financement adéquat du travail des OCLD a assez duré ! Depuis trop longtemps, le gouvernement promet des montants décisifs destinés au financement à la mission des organismes ainsi qu’un plan d’action gouvernemental pour mieux soutenir le milieu communautaire. Moins d’un an avant les prochaines élections, rien de concret n’a encore été réalisé. Le milieu est à bout de souffle, le financement ne peut plus attendre.

Regroupement des organismes communautaires québécois de lutte au décrochage

Le Regroupement des organismes communautaires québécois de lutte au décrochage (ROCLD) compte 59 organismes communautaire autonome répartis dans quatorze régions du Québec. Ces organismes accompagnent et soutiennent plus de 8 000 jeunes en difficulté chaque année. Le ROCD a pour mission de favoriser la concertation et les échanges entre les organismes communautaires qui travaillent à la problématique du décrochage scolaire, d’assurer leur représentation en tant qu’interlocuteur privilégié auprès des diverses instances publiques et communautaires, de les soutenir dans la consolidation et le développement de leurs activités.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Action communautaire autonome

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...