Édition du 22 septembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Contre la guerre

NON à la participation du Canada à la 3e guerre en Irak !

Montréal, 26 octobre 2014. À l’appel du Collectif Échec à la guerre, une manifestation se tiendra aujourd’hui, à Montréal, contre la participation du Canada à la 3e guerre en Irak depuis 1991. Cet événement se déroulera dans le contexte d’un appel conjoint du Collectif et de l’Alliance canadienne pour la paix à des actions de protestations pancanadiennes qui ont lieu à Vancouver, Edmonton, Winnipeg, Windsor, Toronto, Ottawa, Montréal et Charlottetown.

Au centre-ville de Montréal, les manifestant.e.s exprimeront haut et fort que cette nouvelle offensive guerrière, dirigée par les États-Unis, est illégale, que ses motivations humanitaires ne sont pas crédibles et que ses conséquences seront terriblement néfastes.

En effet, les résultats des guerres dans lesquelles les gouvernements occidentaux ont entraîné leurs populations depuis plusieurs années – en Afghanistan, en Irak, en Libye – sont vraiment catastrophiques. Bien loin de remplir leurs promesses mensongères de démocratie, de liberté, de protection et de sécurité pour les civils, ces guerres d’occupation et ces campagnes de bombardements ont causé morts et mutilations, détruit l’habitat, l’environnement et les infrastructures publiques, attisé les divisions ethniques et tribales, provoqué des déstabilisations régionales, engendré des milliers de réfugié.e.s, veuves, orphelin.e.s, etc. Et les événements tragiques des derniers jours, ici même, ont à nouveau démontré que ces guerres ne contribuent pas, non plus, à accroître la sécurité intérieure de nos pays.

Pour l’auteur et scénariste François Avard, porte-parole de la 4e campagne annuelle du coquelicot blanc au Québec, « les bombes perpétuent les conflits, créent une nouvelle génération d’éclopés à vie et d’orphelins en furie » et « se battre au nom de la paix, c’est aussi ridicule que de se salir au nom de la propreté ». Geneviève Rochette, comédienne bien connue, exprime également ce non-sens de la guerre et l’aspiration universelle à la paix quand elle dit : « Si l’objet de la guerre est la paix, on devrait depuis longtemps avoir compris que la guerre EST UN ÉCHEC ! Au nombre d’hommes, de femmes et d’enfants qui sont morts à cause de la guerre depuis Aristote, me semble qu’on est dû pour une paix grasse et durable ! »

Suzanne Loiselle, porte-parole du Collectif Échec à la guerre, dénonce la montée du militarisme au Canada et appelera les manifestant.e.s à poursuivre leur action. « Dans l’immédiat, d’ici au 11 novembre, nous intensifierons nos efforts pour donner le maximum de visibilité à la campagne du coquelicot blanc dans le but de rappeler que la vaste majorité des victimes des guerres sont des civils et de dénoncer le courant militariste dangereux dans lequel le gouvernement Harper nous entraîne ».

Sur le même thème : Contre la guerre

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...