Édition du 24 novembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Premières Nations

Note de protestation contre les actes à caractère raciste envers Joyce Echaquan et de solidarité avec ses proches, les populations autochtones et en particulier nos sœurs autochtones

« Venez me chercher. Quelqu’un, venez me chercher ». Ce sont les derniers mots prononcés par Joyce Echaquan, 37 ans, une Atikamekw, peu avant de décéder dans des circonstances nébuleuses, à l’hôpital de Joliette, le lundi 28 septembre 2020. Journal de Montréal du lundi 28 septembre 2020.

On se croirait dans la bande-annonce d’un film d’horreur.

Nous du Comité 3 avril sommes choquées par tant de violence. Nous du Comité 3 avril sommes outrées et attristées par une mort atroce et prématurée causée par la négligence scandaleuse de professionnel.le.s payé.e.s pour soigner. Nous sommes indignées par le fait qu’une fois encore, le racisme systémique au sein de nos institutions ait engendré la perte d’une vie humaine. Nous dénonçons le racisme du personnel soignant dont la négligence et les cruels manquements à leurs obligations se seront soldés par le décès de Joyce Echaquan.

Nous exigeons justice pour notre sœur Joyce Echaquan. Nous exigeons une enquête publique pour faire la lumière sur ces faits graves. La vidéo désormais virale ne laisse aucun doute sur le traitement inhumain réservé à Joyce Echaquan. Nous avons entendu ses cris de détresse, ses complaintes. Nous avons aussi entendu les railleries de ces personnelles soignantes présentes et leur réaction en constatant le décès de cette femme qui était placée sous leur protection.

Nous dénonçons de toutes nos forces ces attitudes et actions racistes qui portent atteinte à la vie de toute personne telle que les disparitions, les assassinats, les manquements aux soins ainsi que toutes autres atteintes aux droits de la personne.

Ces actes révoltants ne sont ni anodins, ni isolés, ils rentrent dans le cadre d’un schéma plus global où les peuples autochtones sont marginalisés, où les femmes autochtones sont surexposées à la violence. Les manifestations du passé-présent colonial continuent à détruire les vies autochtones.

Nous du Comité 3 avril, femmes racisées, vivons cette violence dans notre chair et dans nos trippes et sommes solidaires des nations autochtones.
Nous du Comité 3 avril, présentons nos plus vives condoléances à la famille éplorée ainsi qu’à ses proches. Nous présentons également nos condoléances à la communauté Atikamekw.

Ensemble, nous en finirons avec le racisme et le colonialisme !
 Qui sommes-nous ?

Le Comité 3 Avril, créé le 8 mars 2010 à Montréal en mémoire des féministes disparues principalement celles qui ont péri lors du séisme du 12 janvier 2010 en Haïti. Le comité contribue au rayonnement et à la reconnaissance des batailles des femmes pour la défense de leurs droits.

Notre mission est de promouvoir, de soutenir et d’encourager des actions pour une société juste, égalitaire, inclusive, sans violence et sans discrimination faite aux femmes principalement ici au Québec et en Haïti.

Pour le Comité 3 Avril

Comité 3 Avril

Le Comité 3 Avril, créé le 8 mars 2010 à Montréal en mémoire des féministes disparues principalement celles qui ont péri lors du séisme du 12 janvier 2010 en Haïti. Le comité contribue au rayonnement et à la reconnaissance des batailles des femmes pour la défense de leurs droits.

Notre mission est de promouvoir, de soutenir et d’encourager des actions pour une société juste, égalitaire, inclusive, sans violence et sans discrimination faite aux femmes principalement ici au Québec et en Haïti.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Premières Nations

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...