Édition du 4 mai 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Élections Québec 2014

Pour l'amour d'un Québec libre - Québec solidaire déplore le silence sur les réalités et les droits des Autochtones

MONTRÉAL, le 27 mars 2014 - À quelques heures du second débat des chefs, la co-porte-parole de Québec solidaire, Françoise David, fait écho aux propos tenus par le chef de l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador, Ghislain Picard, en déplorant que les principales préoccupations des peuples autochtones aient été totalement occultées depuis le début de la campagne électorale. Mme David trouve ce silence d’autant plus déplorable que « l’avenir du Québec est étroitement lié à celui des nations autochtones ».

Mme David se dit « fermement convaincue que le développement du Québec ne peut être harmonieux s’il ne se fait dans le respect des droits des onze autres nations avec lesquelles nous partageons le territoire du Québec. C’est d’ailleurs l’une des grandes lacunes de la récente réforme de la Loi sur les mines. Suite à la commission parlementaire portant sur le pipeline 9B d’Enbridge, le point de vue des autochtones a été totalement ignoré dans le rapport final ».

Andrés Fontecilla, autre co-porte-parole de Québec solidaire et candidat dans Laurier-Dorion, précise qu’ « il est impérieux de reconnaître le droit des peuples autochtones à s’autodéterminer, à décider librement de leur statut politique et à assurer en toute liberté leur développement économique, social et culturel ».

Québec solidaire s’engage à faire adopter et à appliquer la Déclaration des Nations Unies pour les droits des peuples autochtones. Cette déclaration, adoptée par l’ONU en 2007, puis appuyée par le Canada en 2011, demande notamment aux États de « reconnaître les droits des peuples autochtones en ce qui concerne leurs terres, territoires et ressources » (article 27). En conformité avec le principe de consentement mis de l’avant dans cette déclaration, Québec solidaire s’engage à « lier tout projet de développement touchant le territoire des communautés autochtones à la signature d’une entente, avec ces communautés, sur le type de développement et les modalités qui répondraient à leurs aspirations ».

Andrés Fontecilla conclut en rappelant la volonté de Québec solidaire à s’associer aux nations autochtones pour trouver des solutions immédiates aux problèmes sociaux, de santé, de pauvreté, de logement et d’éducation auxquels elles sont confrontées.

Sur le même thème : Élections Québec 2014

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...