Édition du 4 octobre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

Projet de 3e lien : des médecins inquiets pour la santé

Monsieur le Premier ministre, l’Association québécoise des médecins pour l’environnement (AQME) ainsi que les médecins cosignataires de cette lettre – toutes et tous œuvrant dans les régions de Québec ou de Lévis – tiennent à vous signifier leurs préoccupations à l’égard du projet de 3e lien autoroutier entre Québec et Lévis.

Ce projet ne fera qu’accroître notre dépendance collective à l’automobile avec tous les impacts négatifs pour la santé qui y sont associés, et ce, en plus d’être une solution inadéquate aux problèmes de congestion autoroutière.

La qualité de l’air

Nous sommes d’abord préoccupés par la contribution des transports aux enjeux de qualité de l’air, ceux-ci émettant 62 % des polluants aériens. À elle seule, la pollution de l’air engendre déjà 4000 décès prématurés par année au Québec, avec des coûts en santé de plus de 30 milliards de dollars. La pollution atmosphérique est de plus en plus envisagée en lien avec le trafic routier et plusieurs polluants atmosphériques produits par les véhicules motorisés sont maintenant largement reconnus comme étant dommageables et dangereux pour la santé humaine - particulièrement des populations marginalisées socio-économiquement et racialisées, qui sont souvent logées aux abords des grands axes routiers.

Soulignons au passage que l’électrification des transports n’est pas une solution miracle, puisqu’une partie importante des polluants aériens proviennent des freins, des pneus et de l’épandage d’abrasifs sur les routes.

Dépendance à l’automobile

Nous ne pouvons pas non plus ignorer les effets néfastes pour la santé de la dépendance à l’automobile. En favorisant la sédentarité, cette dernière est associée à plusieurs maladies communes, comme le diabète, les maladies cardiovasculaires et certains cancers. De plus, elle contribue à la minéralisation de l’espace urbain, avec des matériaux comme l’asphalte, le béton et le pavé. Ce phénomène est fortement associé aux îlots de chaleur urbains, inégalement répartis et rendant certains quartiers étouffants pour les populations locales, surtout durant l’été.

Lutte contre les changements climatiques

Enfin, nous sommes inquiets que le projet de 3e lien nous détourne de nos objectifs collectifs de lutte contre les changements climatiques, rendant très difficile l’atteinte de nos cibles de réduction de gaz à effet de serre. La construction d’infrastructures autoroutières et le recours massif à des matériaux polluants comme le béton sont à l’opposé des actions à mener devant l’urgence climatique.

Notre organisation encourage les autorités à concevoir des projets qui soient à la fois bons pour la santé, l’environnement, la mobilité et les finances publiques. Le projet de 3e lien autoroutier tel qu’actuellement proposé ne rencontre aucun de ces critères.

À l’heure où plusieurs villes nord-américaines démantèlent leurs autoroutes urbaines pour la santé et le bien-être de la population, nous enjoignons votre gouvernement à abandonner le projet actuel de tunnel autoroutier pour vous tourner vers des projets de mobilité active et collective ayant à cœur la protection de la santé des populations actuelles et celle des générations futures.

Frédéric Tupinier Martin, coordonnateur du groupe régional de la Capitale-Nationale de l’Association québécoise des médecins pour l’environnement (AQME), médecin-résident en santé publique et médecine préventive, CIUSSS de la Capitale-Nationale et un collectif de médecins.

Autres signataires

Frédéric Tupinier Martin, coordonnateur du groupe régional de la Capitale-Nationale de l’Association québécoise des médecins pour l’environnement (AQME), médecin-résident en santé publique et médecine préventive, CIUSSS de la Capitale-Nationale

Julie Boulanger, médecin de famille, Clinique Maizerets

Frédérike Frigon-Tremblay, médecin de famille, GMF-U Maizerets

Thierry Arseneau, médecin résident en santé publique et médecine préventive, Université Laval

Bernard Fruteau de Laclos, médecin biochimiste, CHU de Québec-Université Laval

Charles Boissonneault, médecin de famille, GMF-U Maizerets

Isabelle Poirier-Euel, médecin de famille, Clinique Maizerets

Pierre Auger, médecin, Direction régionale de santé publique de la Capitale-Nationale

François Aubin, médecin, CIUSSS de la Capitale-Nationale

Sara Jeanne Pelletier, médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive, direction de santé publique de la Capitale-Nationale

Isabelle Goupil-Sormany, médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive CHU de Québec

Cécile Jeanmart, médecin de famille, GMF-U Maizerets

Marie-Claude Letellier, médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive, Cabinet

Catherine Trudel-Guy, étudiante en médecine, Université Laval

Emma Scott, externe en médecine, Université Laval

Catherine Wolfe, médecin-résidente en santé publique et médecine préventive, CIUSSS de la Capitale-Nationale

Nicolai Guzun, médecin-résident en santé publique et médecine préventive, direction santé publique de la Capitale-Nationale

Martin Lalinec-Michaud, médecin de famille, CIUSSS de la Capitale-Nationale

Victoria Bernardo, médecin-résidente en psychiatrie, CIUSSS de la Capitale-Nationale

Marianne Boisvert Moreau, médecin résidente en santé publique et médecine préventive, Université Laval

Luc Bhérer, médecin spécialiste en médecine du travail, CIUSSS de la Capitale-Nationale

Mariejka Beauregard, médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive, CHU de Québec

Slim Haddad, médecin de santé publique, CIUSSS de la Capitale-Nationale

Marilie Samson, résidente en psychiatrie, Hôpital Laval

Réal Morin, médecin, Institut national de santé publique du Québec

Caroline Laberge, médecin de famille, CIUSSS Capitale Nationale, GMFU Laurier

Isabelle Collin, médecin de famille, agrégée de clinique, GMF-U Laurier et HSFA-hospitalisation

Helene Landry, médecin de famille, GMF-U Laurier

Marie-Odile Gilbert, médecin de famille (accoucheur), GMF-U Laurier et CHUL

Dominique Deschênes, médecin de famille, GMF-U Laurier

Soufiane Bensaidane, médecin, GMF-U Laurier

Anne-Frédérique Lambert-Slythe, médecin, CIUSSS de la Capitale-Nationale

Johanne Elsener, médecin vétérinaire, Santé Urbanité

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...